114 DET
120 MIN
116 BOS
106 DAL
116 NOP
122 HOU
109 SAS
113 MEM
108 GSW
122 UTA
98 LAC
88 TOR

Draymond Green : « La vérité, c’est qu’on est nuls »

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Draymond Green et Steve Kerr se sont exprimés de manière cash après la nouvelle lourde défaite des Warriors contre le Thunder dimanche.

Les Golden State Warriors ont pris une deuxième fessée de suite dimanche contre Oklahoma City. Les quintuples finalistes NBA sont méconnaissables et ne sont pas encore parvenus à développer d'alchimie après les départs de Kevin Durant, Andre Iguodala et Shaun Livingston, conjugués à la blessure de Klay Thompson. Si en attaque il est logique que les choses patinent un peu, la médiocrité défensive des Californiens est alarmante. Draymond Green, traditionnellement le général défensif du groupe, n'y est pas allé par quatre chemins pour exprimer sa pensée après la lourde défaite face au Thunder.

"La vérité, c'est que, putain, on est nuls à l'heure actuelle. Espérons que l'on s'améliore. On va continuer à travailler, mais on est simplement pas si bons que ça. Je ne sais pas comment vous le dire autrement. Je peux essayer de vous le faire en espagnol, mais je ne le maîtrise pas bien. Vraiment, il n'y a que comme ça que je peux décrire ça", a expliqué Draymond Green au micro de The Athletic.

Interrogé sur le fait que ce soit une année de reconstruction pour son équipe, Green a reconnu que "tout le monde sauf Tim Duncan avait sans doute connu ça dans sa carrière, mais ça craint quand même"...

Steve Kerr, de son côté, a tenté de trouver des explications à cette entame loupée.

"On ne sait pas encore qui on est en tant qu'équipe. On joue sans pivot et à neuf. Je réalise en vous disant ça que je propose une tonne d'excuses, mais elles sont réelles. L'effectif a changé dans des proportions énormes et on a perdu des gars qui avaient des années de service dans cette ligue et l'expérience institutionnelle qui va avec. On doit construire avec ces jeunes joueurs et ce n'est pas simple".

La vibe n'est pas bonne à San Francisco et il va vite falloir sortir de cette léthargie. Sans quoi des moves seront nécessaires pour ne pas connaître une chute trop lourde et une saison sans playoffs...