118 Charlotte Hornets CHA
102 Minnesota Timberwolves MIN
97 Orlando Magic ORL
105 Indiana Pacers IND
107 Philadelphie Sixers PHI
86 Utah Jazz UTA
107 New York Knicks NYK
85 Los Angeles Clippers LAC
92 Memphis Grizzlies MEM
100 Portland Trail Blazers POR
88 Milwaukee Bucks MIL
99 Washington Wizards WAS
114 New Orleans Pelicans NOP
107 Oklahoma City Thunder OKC
96 San Antonio Spurs SAS
85 Atlanta Hawks ATL
98 Sacramento Kings SAC
114 Denver Nuggets DEN
88 Detroit Pistons DET
116 Cleveland Cavaliers CLE
102 Dallas Mavericks DAL
110 Boston Celtics BOS

BasketSessionpar BasketSession   

Accusés par les Pacers d'avoir tenté de recruter Paul George en fin de saison dernière, les Los Angeles Lakers seraient visés par une enquête.

De passage sur le plateau de Jimmy Kimmel en avril dernier, Magic Johnson n'avait pas caché son envie de voir Paul George rejoindre les Lakers durant l'intersaison. Fraîchement nommé président la franchise californienne, le Hall of Famer avait en effet profité de l'interview pour draguer indirectement l'ailier de 27 ans en lui adressant des clins d'oeil qui confirmaient la volonté du front office angeleno de recruter la star des Pacers avant que ce dernier ne soit finalement transféré à OKC.

Paul George, qui deviendra free agent en juin 2018, aurait répété à ses anciens dirigeants son intention d'évoluer sous la tunique pourpre et or une fois son contrat expiré, obligeant ainsi les Pacers à précipiter son transfert sous peine de le voir quitter la franchise sans contrepartie. Et si l'on en croit le journaliste Peter Vecsey, la pilule a toujours du mal à passer à Indiana où l'on accuse désormais les Lakers d'avoir approché illégalement le All-Star.

Une enquête aurait déjà été ouverte par un cabinet indépendant après que le proprio des Pacers, Herb Simon, a déposé plainte contre la franchise californienne et Jeanie Buss, Magic Johnson ainsi que Rob Pelinka auraient déjà été interrogés. S'il s'avère que ces derniers ont effectivement contacté Paul George, ce qui est formellement interdit par la NBA, les Lakers s'exposent à une sanction de la part de la ligue qui pourraient les priver de futurs choix de Draft voire même les interdire de tenter de recruter la nouvelle recruer du Thunder l'été prochain.