146 points pour G-State, NYC plus stupide que jamais et les Clips dérapent

Golden State peut défendre ! Golden State 146-105 Minnesota Tout d’abord une chose d’importance, le score que vous voyez au dessus a été atteint SANS prolongation. Deuxième fait complètement dingue, c’est grâce à sa DEFENSE que G-State est parvenu à un tel résultat. On ne sait pas trop pourquoi, mais les Warriors avaient décidé de défendre […]

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Golden State peut défendre !

Golden State 146-105 Minnesota Tout d’abord une chose d’importance, le score que vous voyez au dessus a été atteint SANS prolongation. Deuxième fait complètement dingue, c’est grâce à sa DEFENSE que G-State est parvenu à un tel résultat. On ne sait pas trop pourquoi, mais les Warriors avaient décidé de défendre comme des chiens et de se servir de leurs capacités athlétiques des deux côtés du terrain. Ça a payé cash et les pauvres Wolves n’ont tenu qu’un quart-temps et demi avant d’exploser pendant que les Californiens faisaient gonfler leurs stats perso. Stephen Jackson a distribué 15 caviars, Azubuike a planté 31 pions, Anthony Morrow a rentré 5 de ses 6 tirs à trois-points, Monta Ellis s’est offert un double-double (18 et 10) et Anthony Randolph a confirmé tout son potentiel (23 pts, 7 rbds et 3 ctrs). …………………………………………………………………………………………

Les Knicks y étaient presque

New York 93-95 Utah Il y a des défaites qui font mal et d’autres qui font très, trèèèès mal. Pour les Knicks, celle-ci appartient à la seconde catégorie. Après avoir été menés de 21 points, sous les coups de boutoir de Carlos Boozer (23 et 14), AK47 (23, 6 et 6) et Mehmet Okur (18 et 12) les New-yorkais ont réussi à revenir au score et même à égaliser à quelques secondes de la fin du match. Après avoir loupé ses 10 premiers tirs à trois-points du match, NYC a enfin retrouvé son touché grâce au rookie Toney Douglas (21 pts à 9/13), mais au final, le match c’est joué non pas sur de l’intelligence de jeu, mais de la stupidité de jeu. Utah a commencé par laisser Douglas driver au panier sans que l’aide défensive ne bouge le moindre orteil. Puis, alors que NYC devait défendre dur, Deron Williams (5, 6 et 16 !) a balancé une brique sur un tris à 2 pts complètement ouvert… bien suivi par Mehmet Okur que personne n’a pris la peine de bloquer et qui a pu mettre lay-up de la victoire. New York aurait encore pu gagner le match, mais durant les 6 dernières secondes, ils ont préféré laisser le rookie Douglas se démerder tout seul, les 4 autres joueurs (non démarqués) lui demandaient la balle, mais aucun n’a eu l’idée de venir lui porter un écran. Magnifique ! …………………………………………………………………………………………

Les Hornets démontent les Clips

L.A. Clippers 84-112 New Orleans Les Clippers avaient une chance d’établir leur plus longue série de victoire en presque deux ans en remportant un 4ème match de suite, mais ce rêve s’était déjà dissipé avant même la fin du 1er quart-temps. En plus de Griffin, L.A. était privé d’Eric Gordon (adducteurs), et à craqué sous la défense de NOLA. Ricky Davis (14, 6 et 5), Chris Kaman (14, 6 et 2) et Rasual Butler (14, 3 et 3) se sont partagés le gros de l’attaque, mais aucun n’a été capable d’endiguer celle des Hornets de l’autre côté du terrain. Chris Paul (24, 5 et 10) et Devin Brown (25, 5 et 2) ont tiré le maximum de la faiblesse défensive des Clips et se sont offert un petit 7/11 à trois-points en cumulé. …………………………………………………………………………………………

Focus de la nuit :

- Les Suns et Nash sont en feu - El Manu is back et score 36 points
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest