3ème défaite pour l’équipe de France

Après un premier revers face à Israël, l'équipe de France emmenée par Michel Gomez s'est inclinée à nouveau à deux reprises lors du tournoi préparatoire de Bormio, contre la Pologne (82-76) d'abord, puis contre l'Italie (76-62). Dans ces deux défaites, Nando De Colo, qui avait eu du mal à se mettre dans le bain face […]

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Après un premier revers face à Israël, l'équipe de France emmenée par Michel Gomez s'est inclinée à nouveau à deux reprises lors du tournoi préparatoire de Bormio, contre la Pologne (82-76) d'abord, puis contre l'Italie (76-62). Dans ces deux défaites, Nando De Colo, qui avait eu du mal à se mettre dans le bain face à Israël, s'est illustré comme le meilleur scoreur des tricolores (22 pts contre la Pologne, 11 face à l'Italie), et a pu se glisser dan le costume que le coach avait imaginé pour lui. "Avec les moins de 20 ans, j'avais été emballé par son flegme et sa faculté à accélérer", expliquait d'ailleurs Gomez à l'Equipe ce week-end. "Mais en Europe, on est vite ciblé." D'ailleurs, face à des défenses bien en place, comme celle de l'Italie notamment, les choses sont forcément plus difficiles. Si William Soliman avait été la bonne surprise du match face à la Pologne (11 pts dont un 3/4 points et 3 rbds, en 19 minutes), les Transalpins avaient bien verrouillé le jeu et aucun autre Français n'est parvenu à dépasser la barre des 9 pts. La feuille de route est encore bien chargée donc, d'autant que Tariq Kirksay et Ronny Turiaf ne sont toujours pas rentrés en jeu. Même si la sélection a progressé au fil des rencontres, au rebond notamment, la marge à combler est encore importante (défense de zone, scoring...). Après deux jours d'entraînements, les Français rencontreront à nouveau l'Italie mardi prochain.
Afficher les commentaires (22)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest