43 points pour Wade, 60 victoires pour LeBron et 1 triple-double pour Lee

43 pts pour Wade en prolongation Indiana 96-105 Miami C’était le Dwyane Wade show hier soir face à une équipe d’Indiana qui ne voulait pas lâcher le morceau. Du coup, D-Wade a sorti le grand jeu : 43 pts à 14/22, 9 rbds, 6 pds, 3 steals et 3 ctrs en 44 min. Une fois poussé […]

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

43 pts pour Wade en prolongation

Indiana 96-105 Miami C’était le Dwyane Wade show hier soir face à une équipe d’Indiana qui ne voulait pas lâcher le morceau. Du coup, D-Wade a sorti le grand jeu : 43 pts à 14/22, 9 rbds, 6 pds, 3 steals et 3 ctrs en 44 min. Une fois poussé en prolongation par Troy Murphy (29 et 15) et Danny Granger (25, 3 et 3), il a remis un coup de pression en scorant 8 pts durant ces 5 minutes.
J’ai sorti tout le répertoire”, rigolait-il après coup. “J’aime passer le ballon et engranger les assists, mais une fois de temps en temps, quand mon équipe à besoin de moi, il faut que je montre ce dont je suis capable.”
C’est fait... …………………………………………………………………………………………

60ème victoire pour les Cavs

Cleveland 93-88 Atlanta Ça n’a pas été simple du tout, mais Cleveland a réussi à ajouter son nom à la très courte liste des équipes qui ont réussi à enchaîner deux saisons de suite à plus de 60 victoires. LeBron James a dû sortir un très gros match (27 pts à 11/20, 13 rbds et 6 pds), notamment dans le dernier quart-temps lorsqu’il a enchaîné 14 points de suite pour permettre à son équipe de distancer les Hawks pour de bon. Atlanta n’est pas passé loin du tout mais a trop manqué d’adresse (5/18 à trois-points et 9/15 aux lancers francs) pour pouvoir prendre le match. Josh Smith (20, 7, 4 et 3 ctrs) était partout et Marvin Williams était particulièrement saignant (15 et 7) mais ça n’a pas suffi car les Cavs ont complètement dominé le rebond (55-36). A noter que Mo’ Williams semblait avoir retrouvé son niveau (24, 4 et 2) et a même terminé meilleur contreur du match avec 4 blocks ! …………………………………………………………………………………………

Jackson sauve les Bobcats en prolongation

Charlotte 87-86 Milwaukee Même sans Larry Brown (expulsé durant le match) et avec un Michael Jordan au bord de l’apoplexie à force de mettre la pression aux arbitres, les Bobcats ont réussi à s’en sortir grâce à un Stephen Jackson des grands soirs (32 pts dont le panier décisif et 5 rbds). Heureusement d’ailleurs, parce que Gerald Wallace était en petite forme (5 pts et 11 rbds) et que seul Raymond Felton a réussi péniblement à passer la barre des 10 pts (12 pts à 4/15 et 6 pds). En face en revanche, John Salmons était chaud brûlant (28 pts à 12/22, 5 rbds et 5 pds) et semblait mieux entouré (19 et 12 pour Bogut et 14 et 4 pour Delfino). …………………………………………………………………………………………

Les Bulls retrouvent la forme

Washington 87-95 Chicago Chicago panse ses plaies et commence à retrouver du mordant. Face aux Wizards, Derrick Rose (24, 4 et 5) et Taj Gibson (14 et 16) n’ont pas tremblé et ont même pu compter sur Luol Deng (14 et 6 en sortie de banc). Ça faisait trop pour Washington, malgré une feuille de stats bien remplie par Andray Blatche (18, 17 et 7). …………………………………………………………………………………………

10 de suite pour les Suns

Detroit 94-109 Phoenix Phoenix a engrangé un succès de plus hier soir, mais a dû plus batailler que prévu face aux Pistons. Amar’e Stoudemire a encore frappé très fort en alignant 29 pts à 13/15 aux tirs, tandis que Grant Hill (17, 6 et 8) et Jared Dudley (20 pts à 6/7 à trois-points) faisaient ce qu’il fallait pour empêcher Jonas Jerebko (14, 10 et 2) et Ben Gordon (21 pts à 7/14) de revenir dans le match. …………………………………………………………………………………………

OJ Mayo permet aux Grizz d’y croire encore

Memphis 107-96 New Orleans Même si leurs chances de finir 8ème sont extrêmement faibles, les Grizzlies restent mathématiquement qualifiables pour les playoffs grâce à leur victoire d’hier soir. OJ Mayo (27 pts à 9/18, 5 rbds et 2 pds) a pris les choses en mains pour contrer les belles perfs de Chris Paul (16 pts et 8 pds) et de Marcus Thornton (19 et 5). Même sans Marc Gasol, Memphis a explosé New Orleans au rebond, grâce notamment à Rudy Gay (20 pts et 9 rbds), Hasheem Thabeet (3 et 11) et Sam Young (19 et 7). A noter que Marc Gasol ne rejouera plus cette saison à cause d’une déchirure à un des muscles du cou. …………………………………………………………………………………………

David Lee sort un triple-double de malade… pour rien !

Golden State 128-117 New York Quand deux équipes comme celles-ci se rencontrent, ça donne forcément n’importe quoi. Les chiffres amassés hier n’ont aucun sens. David Lee termine par exemple avec 37 pts, 20 rbds et 10 pds, et Danilo Gallinari avec 29 pts, 8 rbds et 8 pds et pourtant les Knicks ont perdu !! Anthony Morrow en a même profité pour établir un nouveau record de points en carrière avec 35 et Don Nelson n’est plus qu’à une victoire du record du plus grand nombre de victoires All-Time. Dommage pour lui qu’ils ne jouent pas New York plus souvent.
Afficher les commentaires (25)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest