5 raisons pour lesquelles Kevin Durant doit partir

Kevin Durant doit bientôt décider de son avenir. On a souhaité l'aider en lui expliquant pourquoi il ferait bien de changer d'air.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
5 raisons pour lesquelles Kevin Durant doit partir
Kevin Durant a de grandes chances de signer un contrat courte durée avec OKC l'été prochain. Les arguments du Thunder sont valables, puisque malgré une élimination avant les Finales NBA la franchise sort d'une série magnifique contre l'une des meilleures équipes de tous les temps. Pour autant, l'ailier All-Star a également de très bonnes raisons d'aller tenter sa chance dans une autre équipe, avec l'espoir de remporter le premier titre de sa carrière. On en imaginé quelques unes.

L'herbe est peut-être plus verte ailleurs

Quand on parle d'herbe, c'est évidemment une expression. Sinon, une signature dans le Colorado aurait plus de sens... Mais revenons à nos moutons. Le Thunder possède une belle équipe, c'est indéniable, et un degré de compétitivité bien plus élevé que la plus part de ses concurrents à l'Ouest Les trois finales de Conférence et la participation aux Finales NBA sur les 6 dernières années en témoignent. Cela dit, s'il se complaît dans ce confort, "KD" risque de voir sa carrière stagner. OKC paraît presque maudit et d’autres franchises sont capables de jouer le titre pour offrir à Durant la bague dont il rêve tant. Si on l'imagine mal signer chez les Warriors ou les Spurs, rejoindre une franchise en développement qu'il transformerait en contender par sa seule présence (comme ce qu'a fait LeBron James à Miami puis Cleveland) paraît intéressant. Le meilleur candidat est sans doute Boston où les Celtics ont des arguments à faire valoir. Le MVP 2014 pourrait y exprimer son jeu dominant, tout en bénéficiant d'un collectif, d'un coach et d'une organisation de premier plan où la gagne est inscrite dans l'ADN. Washington, sa maison, est une autre option, avec un meneur d'élite un peu moins croqueur que Russell Westbrook (John Wall) et quelques éléments au potentiel certain comme Bradley Beal ou Otto Porter. Si l'on met de côté les gros marchés que sont New York et Los Angeles, où gagner rapidement semble exclu, il reste l'excellent compromis que représente le Heat. A Miami, Durant aurait à la fois des vétérans au palmarès ronflant et prêts à jouer les lieutenants (Dwyane Wade et Chris Bosh), et des talents plus jeunes comme Hassan Whiteside ou Justise Winslow.

Russell Westbrook

Russell Westbrook est un phénomène et ses caractéristiques le transformeraient presque à coup sûr en franchise player dans une bonne vingtaine d'autres équipes en NBA. Mais pour l'heure, il reste coincé dans une position mi-lieutenant, mi boss, qui créé parfois un certain flou au sein du Thunder. Sa collaboration avec KD donne lieu à des séquences surnaturelles grâce à leurs qualités incroyables sur un parquet. Mais depuis le début de leur aventure commune, on les a presque toujours vu flancher dans les moments-clés en playoffs. Le simple fait que les deux aient réussi à être aussi prolifiques tout en devenant amis est presque un miracle tant les duos de stars ont rarement fonctionné dans l'histoire. Suivre chacun leur propre chemin leur donnerait peut-être un nouveau souffle et de meilleures chances de soulever un jour le trophée Larry O'Brien.

Pour former un duo de légende à Golden State

Les Warriors n'ont pas la faveur des pronostics pour décrocher la signature de Kevin Durant. Mais avec les bons ajustements au sein de l'effectif et de la masse salariale, Golden State pourrait se retrouver avec le meilleur shooteur de tous les temps et le meilleur attaquant de sa génération dans la même équipe et avant que l'un des deux n'ait 30 ans. Sans parler de Klay Thompson et Draymond Green à leurs côtés. De quoi exciter d'avance les joueurs de NBA 2K...

Pour que Stephen A. Smith ait raison une fois dans sa vie

Le journaliste d'ESPN, connu pour ses rumeurs de trade sorties de nulle part, avait annoncé il y a un an que Kevin Durant quitterait probablement OKC une fois son contrat terminé. Smith avait même expliqué que Durant considérait les Knicks comme une piste extrêmement sérieuse. Durant avait alors mis en cause la crédibilité de l'intéressé, ce qui avait donné lieu à une scène de menaces surréalistes sur le plateau d'ESPN. Stephen A. Smith n'ayant presque jamais fait mouche depuis qu'il est né (il avait paraît-il prédit que l'homme ne marcherait jamais sur la Lune, que Loana ne gagnerait pas Loft Story et que l'équipe de France réussirait une belle Coupe du monde 2010), il faudra bien qu'un jour l'une de ses informations se vérifie. Et pourquoi pas celle-ci ? https://www.youtube.com/watch?v=cd6QgIDPWKo

Pour que Lil B retire sa malédiction

Frappé comme James Harden par la malédiction du "Based God" lancée par le rappeur Lil B (oui, même l'intitulé est ridicule), Kevin Durant est particulièrement dans le collimateur de "l'artiste" puisque ce dernier lui a consacré un clip sobrement intitulé "Fuck Kevin Durant" pour lui signifier qu'il ne gagnerait jamais rien. Le seul moyen pour KD de revenir dans les bonnes grâces du chamane serait de rejoindre une formation qu'il apprécie et sur laquelle il n'aurait pas envie de jeter un nouveau sort. Au hasard, les Warriors... https://www.youtube.com/watch?v=HBQ2mjkvYY8 Avec la participation d'Antoine KUHN.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest