500 000 dollars d’amende pour le proprio du Heat

Ce n’est pas parce qu’on est en plein lockout que l’on peut balancer n’importe quoi.

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS
500 000 dollars d’amende pour le proprio du Heat
Si, en saison, les critiques publiques envers les arbitres sont formellement interdites, pendant le lockout certains propos sont également censurés. Et ceux qui franchissent la ligne ont le droit à une jolie prune. C’est le cas de Micky Arison, le propriétaire du Miami Heat, qui vient d’écoper de 500 000 dollars (rien que ça) pour avoir publiquement parler du lockout. Lorsque l’un de ses followers sur Twitter lui demande
« Ce que ça fait de faire partie de ceux qui ruinent le plus beau sport du monde ? Les proprios et les joueurs se foutent de ce que pensent les fans… Ces fans fournissent l’argent pourlequel vous vous battez… »
Arison n’a pu s’empêcher de donner son opinion :
« Vous aboyez sur le mauvais propriétaire. »
Une opinion qui prouve que certains proprios, certainement ceux des grosses écuries, sont beaucoup plus modérés que d’autres.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest