6 équipe sur Jeremy Lin, New York pourra-t-il le conserver ?

La resignature de Jeremy Lin risque d'être plus compliquée que prévu.

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
6 équipe sur Jeremy Lin, New York pourra-t-il le conserver ?
New York est en vacances. New York n'a réussi a gagné qu'un seul match face au Heat. Mais, pour le staff des Knicks, les vacances sont encore loin. C'est maintenant que le vrai travail de fond commence pour étudier les faiblesses du roster et tenter de combler les brèches. La free agency ne débutera que dans un peu moins de deux mois mais tout le monde est déjà en train de s'affairer. Si l'élimination face à Miami est logique, elle est tout de même problématique pour une franchise qui a beaucoup investi ces deux dernières années et qui espérait au moins passer le premier tour des playoffs. La première grande question de New York sera de gérer le cas Jeremy Lin et, plus globalement, de trouver une solution sur le poste de meneur. La série face à Miami l'a confirmé, l'équipe, et notamment Stoudemire et Chandler, a besoin d'un meneur de talent pour driver le groupe. Melo est un superbe finisseur mais ce n'est pas un créateur. La blessure de Lin a donc fait bien plus de mal qu'on ne pouvait l'imaginer aux Knicks. La révélation de la saison avait réussi a donner une vraie identité à l'attaque new yorkaise mais, sans lui, Chandler était moins brillant, tout comme Novak, Stoudemire toujours en délicatesse et JR Smith... avait trop de responsabilités. Après la défaite, Amar'e avait fait un appel du pied assez flagrant à Steve Nash, expliquant que le meneur vétéran serait un meneur parfait pour les Knicks et que les fans seraient alors servis. Le problème c'est que New York pourra difficilement avoir à la fois Lin et Nash. Ils vont devoir faire un choix. Surtout que le fait de pouvoir resigner Jeremy Lin ne sera pas si facile que ça cet été. En effet, selon les dernières infos, et notamment les calculs de Larry Coon de CBAFAQ.com, une franchise avec 9 millions sous le salary cap pourrait proposer un contrat de 36 millions de dollars sur 4 ans au jeune meneur. Une offre sur laquelle les Knicks auraient beaucoup de mal à s'aligner. Si le salaire sur la première année ne pourra dépasser les 5 millions de la MLE, une franchise avec pas mal de liquidités pourrait en revanche arriver à proposer 12,6 millions puis 13,1 millions de dollars sur les 3e et 4e saisons (les détails du calcul ici). C'est ce que l'on appelle la "Gilbert Arenas Provision", règle instaurée dans le CBA en 2005 suite au "braquage" de Gilbert Arenas chez les Wizards. Dans ces conditions, 6 équipes seraient susceptibles de proposer ce type de contrat à Lin, selon Hoopsworld. S'il est peu probable qu'une équipe aille jusqu'à proposer 36 millions sur 4 ans, un contrat entre 24 et 28 millions est en revanche tout à fait envisageable pour Lin et cela serait tout aussi complexe pour les Knicks, eux qui ont choisi de miser jusqu'à 61 millions de dollars jusqu'en 2015 sur le trio Melo-Stoud-Chandler. Ajoutons que, dans le même temps, les Knicks devront aussi gérer le cas Landry Fields. Lui aussi issu du 2e tour de la draft 2010, Field sera restricted free agent tout comme Lin et, lui aussi devrait attirer quelques convoitises. Là encore, les Knicks vont devoir la jouer serré pour conserver leur jeune arrière. Bref, vous l'aurez compris, l'été risque d'être une fois encore mouvementé du côté de Big Apple.
Afficher les commentaires (62)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest