Andre Drummond rebondit aux Sixers avec son « ennemi » Joel Embiid !

Celle-là, on ne l'avait pas vue venir ! Andre Drummond sera le back-up de Joel Embiid, avec lequel il est tout sauf ami.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Transferts
Andre Drummond rebondit aux Sixers avec son « ennemi » Joel Embiid !

On ne savait pas trop quoi penser de l'avenir d'Andre Drummond. Sa pige aux Los Angeles Lakers, qu'il avait rejoints en cours de saison après un buy-out avec Cleveland, a clairement été un échec. Qui allait bien pouvoir relancer l'intérieur All-Star dont les prétentions salariales restaient a priori un peu trop élevées pour des équipes ambitieuses. Finalement, Andre Drummond va poursuivre sa route dans une équipe qui joue le titre.

L'ancien pivot des Detroit Pistons s'est engagé pour une saison avec les Philadelphie Sixers, annonce Adrian Wojnarowski d'ESPN. Andre Drummond va donc être le back up du joueur qui le trashtalke le plus fréquemment durant la saison depuis ses débuts en NBA. On se souvient que le Camerounais avait même dit qu'il "possédait de l'immobilier dans le cerveau d'Andre Drummond" tant il le dominait à chaque affrontement.

Free agency : Tous les moves et signatures en direct

Des stats trompeuses et flatteuses pour Andre Drummond

On peut supposer qu'Embiid a donné son aval et ne voit pas de problème à évoluer avec Drummond. Les deux hommes ne devraient de toute façon pas fréquemment évoluer ensemble sur le terrain. En soi, l'idée peut être bonne si Doc Rivers et son staff parviennent à tirer le meilleur de l'ancien intérieur de Connecticut.

Depuis ses années All-Star à Detroit, Drummond a subi l'évolution de la NBA de plein fouet et son impact est nettement moins important que ses statistiques ne le laissent supposer. A 27 ans et en 21 matches de saison régulière, Andre Drummond tournait à 11.9 points et 10.2 rebonds de moyenne avec les Los Angeles Lakers.

En playoffs, en revanche, on n'a pas du tout vu le même joueur. Exposé en défense, l'intéressé a été nettement moins à son avantage. Il n'a pas pu empêcher les Californiens d'être éjectés des playoffs dès le 1er tour par les Phoenix Suns.

Joel Embiid : « Je possède des biens immobiliers dans la tête de Drummond »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest