Même malade, Andrew Wiggins porte les Jayhawks

Atteint d'un virus grippal, Andrew Wiggins a puisé dans ses ressources pour permettre aux Kansas Jayhawks de prendre le dessus sur Wake Forest (87-78).

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Jayhawks peuvent une nouvelle fois remercier Andrew Wiggins. Pourtant atteint d'un virus grippal depuis deux jours, le prodige canadien est parvenu jeudi à qualifier Kansas pour la demi-finale du Battle 4 Atlantis. Discret en première mi-temps avec seulement 5 points inscrits, il est revenu métamorphosé des vestiaires. Résultat, 12 points en deuxième période, 17 au total pour permettre à son équipe de dominer une équipe de Wake Forest (87-78) emmenée par un intenable Codi Miller, auteur de 20 de 26 points en deuxième pérode. Une performance saluée par son coach Bill Self, heureux que la jeune pépite de Kansas ait réussi à hausser son niveau de jeu malgré son état de forme.
« Il se sent mieux. Il était vraiment mal ces deux derniers jours », a déclaré le coach des Jayhawks à Kansascity.com. « Il a du apprendre à travers ça. En fait, il a fait de bonnes choses quand il est revenu sur le terrain. »
Opposés aujourd'hui à Villanova, Andrew Wiggins et Kansas ne sont plus qu'à un match de la finale où, en cas de succès, ils retrouveront le vainqueur du match entre Iowa et UTEP.
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest