Klay Thompson : « On a perdu notre jeu »

S'ils ont loué les qualités défensives de leur adversaire, les joueurs d'Oakland ont exprimé toute leur déception envers leur prestation sur le plan offensif.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Klay Thompson : « On a perdu notre jeu »
« Notre attaque a été horrible », lâche, sans faire de détour, Draymond Green. À l'issue de ce Game 2 des finales NBA 2015, l'autocritique était de mise parmi les rangs des Golden State Warriors. En cause : une attaque enrayée, un rythme de jeu perdu, une adresse en berne, et un nombre de passes en chute libre.
« Nous sommes habitués à rentrer beaucoup de shoots que nous avons ratés ce soir », explique de son côté Andrew Bogut à CSN Bay Area.
Même son de cloche du côté de Stephen Curry, qui a fait preuve d'une maladresse incommensurable hier soir. Pour lui, les lacunes offensives des champions de la Conférence Ouest remontent même au Game 1 :
« Nous avons mal joué offensivement sur les deux matches. Nous avons réussi des actions très importantes qui nous ont maintenus en vie ce soir ou, lors du Game 1, nous ont permis de l'emporter. »
Les Cleveland Cavaliers sont parvenus à maintenir leur adversaire à 40% de réussite au shoot. Alors certains, comme le coach des Warriors, Steve Kerr, n'hésitent pas à d'abord féliciter la franchise de l'Ohio avant de critiquer ceux d'Oakland :
« Leur défense a été très bonne. Ils méritent d'être félicités pour la manière dont ils ont joué. Ils se sont placés entre les lignes de passes. Ils nous ont retiré notre rythme. »
[caption id="attachment_271717" align="alignright" width="318"] Klay Thompson a été le seul joueur des Warriors a surnager niveau adresse lors du Game 2.[/caption] Klay Thompson, le second « Splash Brothers », a bien tenté de sauver les meubles et le naufrage dans lequel s’embourbait son compère. Il a inscrit 34 points, à 14/28 au shoot. Sans lui, les joueurs de Golden State ont un pourcentage de réussite de 35% (19/55). Après la rencontre, l'arrière a abondé dans le sens de son coach, tout en s'adonnant également à un exercice d’autocritique :
« C'est une équipe très athlétique. Ils ont une très bonne défense. Mais je pense que c'est surtout de notre faute. Nous avons perdu notre jeu. Nous ne faisons plus tourner la balle comme nous le devrions. Nous avons seulement fait seize passes décisives. Ce n'est pas nous ça. »
Si les Warriors avaient impressionné des deux côtés du parquet en saison régulière comme en playoffs, c'est au pire des moments que les difficultés commencent.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest