38 points, Kobe commence bien la série

Ce premier match entre les Jazz et les Lakers avait des airs de round d'observation, tout au moins lors des trois premiers quart temps. Ensuite, le match s'est transformé en combat de tranchées avec concours de lancers francs. Et à ce petit jeu, Kobe s'en est pas trop mal sorti. --- Après le sweep infligé […]

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ce premier match entre les Jazz et les Lakers avait des airs de round d'observation, tout au moins lors des trois premiers quart temps. Ensuite, le match s'est transformé en combat de tranchées avec concours de lancers francs. Et à ce petit jeu, Kobe s'en est pas trop mal sorti. --- Après le sweep infligé aux Nuggets, LA a pu profiter de cinq jours de repos. Dans ces conditions, soit vous êtes en super forme soit vous êtes totalement à l'ouest. Là, les Lakers étaient entre les deux mais le futur MVP lui, avait les crocs. A croire que Bryant ne se repose jamais en fait. Dès l'entame du match, KB est chaud la braise et enchaîne les paniers. Son compteur affiche rapidement 15 unités. Il termine la première période avec 24 points, LA est devant 54-41. Mais Utah est bien décidé à ne pas se laisser faire. A l'intérieur, le duo Okur (21 pts et 19 rbds !!) Boozer (15 pts, 14 rbds) domine et ramène Utah dans la course. Le Jazz s'arrache et se bat à l'image de Deron Williams qui termine à quelques poussières du triple-double (14 pts, 9 rbds, 9 pds). Utah revient même à 4 points à 4 mn de la fin (87-91) mais Kobe n'était pas décidé à perdre son premier match de playoffs en 2008. Il porte le cuir dans le money time et collectionne les aller retours sur la ligne des FT. Il va en tirer 23 en tout et en réussir 21. Note pour plus tard : Le hack-a-Kobe ça marche pas. LA s'impose au final 109-98 et Kobe termine le match avec 38 pts, 6 rbds et 7 passes. Très motivés, les Jazz se sont battus comme des lions au rebond et ont largement remporté la partie dans ce domaine (58 à 41) mais leur maladresse a été fatale : 37,9% de réussite contre 45,2% pour LA. Deron expliquait que cela était surtout du à la bonne défense des Lakers : "Nous avons raté des shoots mais la plupart d'entre eux étaient provoqués par leur défense. Ils nous ont repoussé et nous ont obligé à prendre des tirs lointains." Derek Fisher, ex back up de Williams l'année dernière sous les couleurs de Utah, a gardé le meneur du Jazz pendant une bonne partie du match. Sa défense a tenu DW à 5/18 au shoot et Fisher termine avec 6 interceptions. "Je pense que ce qui l'a perturbé c'est mon age." déclarait le meneur vétéran de 33 ans en plaisantant. "Quand il fait des feintes je ne parts pas car je n'ai juste pas le temps de réagir, c'est trop rapide, et au final je lui vole la balle." Jerry Sloan avait lui beaucoup moins d'humour en conférence de presse d'après match : "On avait des shoots ouverts et on ne les a pas mis." Quant à son avis sur la défense : "Notre défense était très, très pauvre. Les fautes, c'est ce que vous récoltez lorsque vous essayez de défendre et que vous n'y arrivez pas. C'était vraiment pauvre..." LA enchaîne donc une 5ème victoire de suite en playoffs et espère bien continuer sa série mercredi soir à la maison. A noter que lors de cette rencontre, Ronny Turiaf a joué 17mn et a trouvé le moyen de contrer 4 shoots, soit la moitié du total de son équipe sur le match (8). Los Angeles 1 - 0 Utah Prochain match : mercredi à LA ---------------------

Le top 10

A lire également Focus : Boston atomise les Hawks
Afficher les commentaires (20)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest