Ben Simmons, « Un Rondo plus grand, Turner plus athlétique, White plus fin »

Longtemps annoncé comme le favori pour le 1er choix de la prochaine draft, Ben Simmons suscite les interrogations auprès de certaines franchises NBA.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ben Simmons, « Un Rondo plus grand, Turner plus athlétique, White plus fin »
L'absence des Tigers de LSU à la March Madness. Non pas que la faculté de Louisiane soit particulièrement attendu mais surtout parce qu'elle comptait dans ses rangs le prospects le plus scrutés de la saison, un certain Ben Simmons. Machine à statistiques pour son unique saison en NCAA (près de 19 pts, 12 rbds et 5 pds de moyenne, le prodige australien a suscité l'admiration de quelques légendes mais aussi les craintes des scouts NBA. Les sites spécialisés ont même pour la plupart modifié leur ranking pour désormais placer Brandon Ingram (Duke) en première position de leur mock draft. Le dernier papier de Jonathan Givorny pour The Vertical va dans ce sens.
"Ingram a 14 mois de moins que Simmons et a une plus grande envergure. C'est un meilleur shooteur, un meilleur coéquipier et un compétiteur plus féroce. Un dirigeant NBA a décrit Simmons comme un Rajon Rondo en plus grand, un Evan Turner en plus athlétique et un Royce White en plus fin."
Rajon Rondo, Evan Turner et Royce White sont - à des degrés différents - des joueurs extrêmement complet mais aucun d'entre eux n'est une superstar NBA, même si Rondo a gagné un titre et a été All-Star. Ben Simmons, à l'instar des trois joueurs auxquels il est comparé ci-dessus (mais aussi LeBron James et Magic Johnson), est capable de noircir la feuille de statistiques. Mais son manque d'adresse extérieure et son attitude dans certains moments clés sont des sources d'interrogations pour les franchises NBA.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest