Ben Simmons : Quelles offres pour les 6 équipes intéressées ?

Ben Simmons : Quelles offres pour les 6 équipes intéressées ?

Ben Simmons serait suivi de près par six équipes. Nous avons imaginés des transferts qui sont susceptibles d'être mis en place.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Il ne s’agissait donc pas de menaces en l’air. Ben Simmons ne s’est pour l’instant pas pointé au camp d’entraînement des Philadelphia Sixers. Riposte immédiate de ses dirigeants avec une retenue sur le salaire de l’Australien en guise de sanction. Le cordon est coupé, probablement pour de bon. Mais aucune piste ne semble se matérialiser alors que l’ailier All-Star réclame son transfert depuis plusieurs semaines maintenant.

Selon les dernières rumeurs, six franchises suivraient avec attention l’évolution de la situation : les Toronto Raptors, les San Antonio Spurs, les Cleveland Cavaliers, les Detroit Pistons, les Minnesota Timberwolves et les Indiana Pacers.

Pour chacune de ces formations, nous avons essayé de trouver l’offre qui pourrait leur permettre d’obtenir Ben Simmons tout en faisant les affaires des Sixers. Des propositions qui de veulent réalistes et qui respectent l’équilibre des salaires échangés.

Ben Simmons, les Sixers ont retenu le paiement de 8,25 millions de son salaire !

San Antonio Spurs

1) Ben Simmons contre Derrick White, Doug McDermott et Lonnie Walker IV (ou des picks).

2) Ben Simmons contre Dejounte Murray, Doug McDermott et des picks (bien protégés).  

Les éperons sont suffisamment sous le Cap pour récupérer le contrat du premier choix de la draft 2016 sans pour autant inclure Lonnie Walker IV. Mais si le jeune arrière prometteur ne fait pas partie du deal, il faudrait peut-être compenser en cédant des tours de draft. Pas sûr que ce soit l’offre la plus attractive pour Philly mais Keldon Johnson des Spurs nous semble intouchable.

La contrepartie reposerait donc essentiellement sur des joueurs de devoir adroits de loin et des picks. Sauf si les Sixers tiennent à récupérer Dejounte Murray. Sauf que son profil ne colle peut-être pas tout à fait avec les besoins et les ambitions de la franchise de Pennsylvanie.

Chance que ça aboutisse : 3/10

Toronto Raptors

1) Ben Simmons contre Pascal Siakam

2) Ben Simmons contre Goran Dragic et Gary Trent Jr

Aucune des deux propositions ne colle. Mais si les Raptors venaient à faire venir Simmons, ce serait probablement pour refourguer Siakam. Ils ne sont pas vraiment complémentaires à première vue. Mais il en va de même pour le Camerounais avec son compatriote Joel Embiid…

Le contrat de Goran Dragic arrive à expiration l’été prochain et les Sixers miseraient donc sur une saison avec le Slovène avec le seul Gary Trent Jr en vraie contrepartie durable d’un All-Star. Rude.

Chance que ça aboutisse : 2/10

Cleveland Cavaliers

1) Ben Simmons et Shake Milton contre Ricky Rubio, Collin Sexton et Cedi Osman

2) Ben Simmons contre Kevin Love et plein de picks

Les Cavaliers auront peut-être l’impression de perdre un peu trop sur le moment en cédant Sexton en plus de Rubio. Mais le premier est de toute façon quasiment condamné à quitter l’Ohio à un moment et sa production est peut-être un peu surestimée. Quant à l’Espagnol, il n’a jamais joué pour Cleveland et n’a sans doute pas l’intention d’y rester.

La deuxième proposition nous paraît presque impossible sauf si Kevin Love démarre la saison sur du 25-10-5 de moyenne.

Chance que ça aboutisse : 5/10

Detroit Pistons

1) Ben Simmons contre Jerami Grant et Kelly Olynyk

Le retour à Philly de Jerami Grant. Un bien meilleur « fit » au poste quatre au côté de Joel Embiid. Le seul problème, c’est que les Sixers n’auraient plus vraiment d’autres joueurs que Shake Milton et Seth Curry pour créer du jeu balle en main. N’empêche qu’une association entre Cade Cunningham et Ben Simmons, ça aurait de la tronche.

Chance que ça aboutisse : 4,5/10

Minnesota Timberwolves

1) Ben Simmons contre Patrick Beverley, Malik Beasley et Josh Okogie

2) Ben Simmons contre D’Angelo Russell

On voit mal les Wolves lâcher Russell, l’un des meilleurs amis de Karl-Anthony Towns. Mais il est clair qu’il faudra sacrifier un jeune ou deux pour mettre la main sur un joueur du calibre de Simmons. Beasley est de toute façon moins intéressant depuis l’avènement d’Anthony Edwards. Mais il peut plaire aux Sixers, tout comme l’expérimenté Beverley et le valeureux Okogie.

Le nouveau GM de Minny serait déterminé à faire venir l’Australien. Son association avec KAT, Edwards et Russell est séduisante sur le papier. Il y a un prix à payer, bien sûr, mais ça se tente.

Chance que ça aboutisse : 6/10

Indiana Pacers

1) Ben Simmons contre Malcolm Brogdon, Justin Holiday et Torrey Craig

Notre offre préférée. Alors, oui, ça peut donner l’impression que les Pacers cèdent plus d’atouts que toutes les autres équipes citées jusqu’à présent. Mais c’est justement le principe pour remporter des enchères, non ?

Les Sixers auraient vraiment intérêt à accepter un tel transfert. Brogdon serait le meneur intelligent capable de faire jouer cette équipe tout en défendant dur et en étant suffisamment adroit pour punir quand les défenses adverses feront prises-à-deux sur Embiid. Holiday et Craig sont deux ailiers susceptibles de renforcer la rotation.

Pour les Pacers, l’intérêt serait d’obtenir un joueur potentiellement – on met l’accent sur potentiellement – plus fort que Brogdon tout en étant plus jeune. Un All-Star pour construire avec Sabonis et LeVert. Le trio a de la gueule, avouez-le !

Chance que ça aboutisse : 7/10

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest