Boris Diaw, l’autre MVP des finales

Boris Diaw nous a régalé durant ces finales NBA. Comme il le dit lui-même, ce titre résume parfaitement sa personnalité. Merci pour tout, champion.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Boris Diaw, l’autre MVP des finales
L’idée de voir Boris Diaw couronné MVP des finales a débuté dès le premier match en France, non sans une certaine pointe de chauvinisme. Mais nous devons constater que nos confrères d’outre-Atlantique se sont eux aussi extasiés devant les performances de notre « Babac » national. Avant-hier, à quelques heures du cinquième match de la série, le Français était listé au sein des sondages US parmi les candidats potentiels pour la plus haute distinction individuelle des finales. Et pour cause, Diaw symbolise à la perfection l’esprit d’équipe des San Antonio Spurs.
« Ce titre résume complètement ma personnalité, ma philosophie du basket, faite d’altruisme, de passes. C’est pour ça que je suis content d’avoir gagné de cette manière. Gregg Popovich, notre coach, est un puriste du jeu. Tous les joueurs ont épousé cette conception, » explique le Français à L’équipe.
Il a quitté les Charlotte Bobcats dans l’optique de gagner un titre NBA. Pas de n’importe quelle manière. Aux Spurs, où le coach pratique un basket taillé pour son profil, avec son grand ami Tony Parker.
« C’est la cerise sur le gâteau (de gagner le titre avec « TP »). Quand on avait seize ans, à l’INSEP, on se disait que ce serait bien de jouer pro. Alors gagner ensemble un titre NBA, après un titre européen, c’est au-delà de ce tout ce qu’on pouvait imaginer. »   « C’est une récompense extraordinaire.  L’an passé, on avait été courts, perdant sur des détails dans les dernières secondes du match 6. J’étais déçu de moi-même. On l’a gardé en tête, on a travaillé justement sur ces détails, et cette année ça a payé. »
Boris Diaw a été essentiel dans le succès des Spurs cette saison. Il a élevé son niveau de jeu pendant les playoffs et s’est montré très précieux pendant les finales. Rebonds, passes magistrales, défense, écrans, shoot de loin, jeu au poste… il a tout fait. Kawhi Leonard fait un très beau MVP. Boris est encore au-dessus, c’est bien pour ça qu’on l’appelle « Monsieur le Président ». Chapeau.
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest