Carmelo Anthony, poison mortel pour le Heat ?

Bernard King pense que Carmelo Anthony et les Knicks ont tous les atouts nécessaires pour espérer faire tomber le Miami Heat en playoffs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Carmelo Anthony, poison mortel pour le Heat ?
Depuis le départ canon des New York Knicks cette saison, la question revient sans cesse sur le tapis : Carmelo Anthony et sa troupe peuvent-ils avoir la peau du Miami Heat ? En tant qu’icône de la franchise, tout juste intronisé au Hall Of Fame, Bernard King vote "oui" dans le NY Post :
« Je pense vraiment qu’ils peuvent battre n’importe quelle équipe, qu’il s’agisse de Miami ou pas. Les New York Knicks ont une vraie profondeur de banc. Leur shooteurs à trois-points mettent une forte pression sur la défense adverse, ça crée des espaces et ça permet à Tyson Chandler d’inscrire des paniers faciles à l’intérieur. J’aime leur défense et leur style de jeu. »
Carmelo Anthony voulait faire tomber la série victorieuse de la bande d’Erik Spoelstra. Manque de pot, les Bulls s’en étaient déjà chargés avant l’opposition entre les deux équipes, le 2 avril dernier. Du coup, LeBron James et Dwyane Wade ont apprécié, depuis le banc, les 50 points de Melo sur la tête des remplaçants floridiens. Peu importe « une victoire reste une victoire ». Ils ne le savaient pas encore, mais les New York Knicks ont eu l’occasion de stopper la série du Heat, début mars, lors de leur seule défaite de la saison face aux champions en titre. Sur l’année, les joueurs de Mike Woodson mènent par trois victoires à une. Face à Miami, Carmelo Anthony tourne à 37,3 points par match ! Pour Bernard King, Melo peut causer de gros soucis au Heat :[superquote pos="d"]"Les Knicks ont des matchups avantageux face à Miami" Bernard King[/superquote]
« Je n’ai jamais vu LeBron dominer Melo. Tout se joue sur les matchups. Quand j’étais aux Knicks, nous avons joué contre Detroit au premier tour, nous n’étions pas censés gagner mais nous les avons battus. On a affronté les Celtics, qui avaient quatre Hall of Famers, nous ne devions pas exister contre eux et nous les avons poussés au septième match. Je pense que les Knicks ont des matchups avantageux face à Miami et les joueurs du Heat le savent. Les New York Knicks doivent jouer à leur meilleur niveau pour gagner. En sont-ils capables ? Oui ! »
Au sein d’une Conférence Est plutôt faiblarde comparée à sa voisine de l’Ouest, les New York Knicks de Carmelo Anthony sont sans doute les seuls à pouvoir imaginer rivaliser avec Miami cette saison…
Afficher les commentaires (42)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest