Pourquoi les Cavs devraient avoir peur de la suite de la série

On pourrait penser que le plus dur est passé après la défaite de 33 points lors du Game 2, mais plusieurs raisons laissent penser que la suite pourrait être pire pour les Cavs...

Antoine KuhnPar Antoine Kuhn | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Pourquoi les Cavs devraient avoir peur de la suite de la série
« C’est qui est fou c’est qu’on peut tous mieux jouer ». C’est ce qu’a déclaré Stephen Curry après le Game 2. Et il n’a pas totalement tort. Les Golden State Warriors sont impressionnants mais font tout de même des erreurs, notamment en abusant parfois un peu trop du shoot à 3 points. S’ils peuvent encore progresser offensivement, leur défense est impressionnante depuis le début de la série. Les Cleveland Cavaliers devraient avoir peur… d’un sweep ?

Avec ou sans les Splash Brothers

Si on veut rester positif pour les Cavs, on peut se dire que les stars des Warriors sont irrégulières depuis le début des playoffs. Mais dans les faits, les champions en titre gagnent, avec ou sans les Splash Brothers au top niveau. Lors du Game 1, à eux deux, ils ont mis 20 petits points, à 8-27 au tir. Le deuxième match était légèrement mieux, avec 18 unités pour le MVP et 17 pour son bras droit. Et pourtant, il y a eu 48 points d’écart sur l’ensemble de ces confrontations, en faveur des Warriors. L’apport du banc a été énorme, que ce soit offensivement (Shaun Livingston) ou défensivement (Andre Iguodala). En se basant sur ce constat, les Cleveland Cavaliers ne semblent pas avoir les clefs pour se défaire de la franchise californienne.

Draymond Green en mode MVP

Après une série très compliquée face au Oklahoma City Thunder, Draymond Green a repris ses bonnes habitudes dans ces finales NBA. Il a porté son équipe lors du Game 1, comme en témoignent ses stats : 16 points, 11 rebonds, 7 passes, 4 interceptions. Ses 28 pions dans la seconde confrontation l’ont propulsé comme favori pour le titre de MVP des finales (même si la série est loin d’être terminée). Si le all-around player continue de jouer à ce niveau, les Cleveland Cavaliers ont clairement du souci à se faire. De plus, le fait qu’il défende sur Kevin Love a rendu l’ailier fort des Cavs quasiment inoffensif lors d'un Game 2 durant lequel il n'a inscrit que 5 points en 20 minutes.

Des doutes ? Plus maintenant

Les Cleveland Cavaliers auraient pu profiter d’un manque de confiance des Golden State Warriors. Mais il n’en est rien. La franchise californienne n’a pas eu le parcours rêvé dans ces playoffs, c’est une certitude. Un match laissé sur le fil à Houston et surtout une série plus que compliquée face au Thunder sont venus fragiliser la confiance des champions en titre. Mais aujourd’hui, ils sont sur cinq victoires consécutives, dont trois qui leur ont offert un retour extraordinaire face à Oklahoma City et deux qui leur offrent le meilleur départ possible dans cette finale NBA. Autrement dit, la confiance est clairement du côté des Warriors. Stephen Curry l’a d’ailleurs évoqué à l’approche du Game 3, mercredi à Cleveland.
« On est confiants, mais on n’en est pas au point de célébrer ou de sauter en l’air en disant ‘Regardez nous. Nous sommes à deux matches de remporter un titre de champion.’ »
Les Cavs, malgré leurs deux sweeps et leur victoire 4-2 face aux Toronto Raptors, sont désormais dans la tourmente. La suite s’annonce très, très compliquée pour LeBron James & Co.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest