Comment Damian Lillard a ENCORE fait gagner les Blazers dans le money time

Comment Damian Lillard a ENCORE fait gagner les Blazers dans le money time

Auteur de 44 points, Damian Lillard a marqué plusieurs paniers décisifs pour mener les Portland Trail Blazers à la victoire contre les Kings.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Ça devient ridicule. Ridiculement fort. Aussi ridicule que cette phrase qui ne veut rien dire. Mais il est 7 heures 14 et Damian Lillard vient de nous faire décoller de notre chaise pour la deuxième nuit consécutive. Donc comprenez que le manque de sommeil, l’adrénaline à peine redescendue, difficile de donner du sens à ce qui vient de se passer. Difficile de donner un sens à tout ce que fait le meneur des Portland Trail Blazers sur les parquets NBA. Quel joueur.

Avant-hier, il offrait la victoire à son équipe en plantant un panier assassin à huit mètres du cercle dans les dernières secondes. Un tir clutch, un de plus, pour gommer une prestation générale plutôt moyenne. La métaphore basket du gars qui fait son mémoire les deux dernières jours (nuits, un mémoire, ça se fait la nuit, comme un MOOK REVERSE) juste avant de le rendre et se tape un 18 sur 20 (métaphore volée sur Twitter, bien entendu : les grands auteurs sont de grands copieurs).

Mook REVERSE #6 : More Than Ballers

Cette nuit, Dame D.O.L.L.A., a été bien plus productif. Tout au long de la soirée. 44 points à 13 sur 26 aux tirs, 8 sur 15 derrière l’arc et 7 passes décisives. Mais il s’est encore sublimé dans les moments les plus importants du match. Ça devient dingue. Tout le monde sait que ça va arriver, les joueurs adverses le savent aussi mais ils ne peuvent rien faire pour l’empêcher. Et il a donc enfilé son costume de super héros alors que les Blazers comptaient 3 points de retard à 3 minutes de la sirène (105-108).

C’est parti pour du grand n’importe quoi. D’abord un tir à mi-distance en profitant du moindre petit espace laissé par la défense. Sur l’action suivante, un crossover, une accélération et un layup au cercle. OK, OK. Ça chauffe. Allez hop, un trois-points pour faire jumper les foules. Puis un autre pour boucler l’affaire. 10 points de suite en deux minutes. 10 points de suite pour passer devant et creuser l’écart (115-108). Incroyable. Les Blazers ont fini par l'emporter 123 à 119. Avec deux derniers lancers de vous savez qui.

La régularité de Damian Lillard dans ces moments tendus est impressionnante. C’est vraiment quasiment du jamais vu, un joueur aussi fort dans le money time. Soir après soir. Ce n’est pas bon pour le cœur tout ça. Mais quel plaisir.

https://twitter.com/NBA/status/1367715789202153472

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest
Oops! There was a problem.

Oops! There was a problem.

An unexpected error has occurred. Please, try again later by refreshing this page.

Server error
--
If the error persists, please contact the webmaster.