Damian Lillard et Stephen Curry auraient-ils dû être co-MVP ?

Si Giannis Antetokounmpo a réussi une performance historique, Stephen Curry et Damian Lillard ont rythmé le All-Star Game hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Damian Lillard et Stephen Curry auraient-ils dû être co-MVP ?

Le All-Star Game est plus un show qu’un vrai match engagé entre les meilleurs joueurs du monde. Tout le monde le sait même si, chaque année, on garde l’espoir d’une rencontre de gala intense et disputée jusqu’au bout. De ce fait, le trophée de MVP de la partie est surtout une distinction honorifique qui ne suscite pas autant de débats que son cousin prestigieux de la saison régulière. Et c’est logique. Giannis Antetokounmpo a été nommé hier soir et il méritait amplement la récompense. Mais Stephen Curry tout comme Damian Lillard avaient eux aussi des arguments à faire valoir.

Associés de circonstances, les deux meneurs, dont les jeux sont souvent comparés car similaires, ont fait exploser la défense de la Team Durant. Tout en faisant le show. Ils représentent parfaitement cette partie débridée et offensive avec leurs bombes lointaines, et leurs mimiques.

Mais aussi leur complicité sur le terrain. Les spectateurs et téléspectateurs se sont régalés en regardant les deux bonhommes jouer ensemble, eux qui ont l’habitude d’être adversaires. Ils se trouvaient facilement. S’encourageaient. S’engrainaient même à tenter des tirs de plus en plus fous. C’était naturel et c’était beau. Ce sont des images fortes de ce All-Star Game, peut-être encore plus que la performance pourtant impeccable du « Greek Freak. »

La Team LeBron gagne encore, Giannis MVP grâce à un perfect

Damian Lillard a fini avec 32 points en plus de marquer le panier pour la gagne. Et pas de n’importe quelle manière. Un missile depuis le milieu de terrain pour conclure la fête. Stephen Curry n’était pas en reste avec 28 points dont 8 tirs primés (et même un dunk).

Les deux gaillards pouvaient prétendre au MVP, c’est évident. Après, la prestation globale de Giannis – 36 points à 16 sur 16 – est trop « parfaite » pour être ignorée. Mais ce sont les deux tontons flingueurs qui ont le plus fait vibrer les fans cette nuit. En tout cas, eux aussi ont visiblement apprécié ce moment passé ensemble sur les parquets.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest