Deron Williams : « C’est bien d’être sous le radar »

Avec une intersaison mitigée et un effectif vieillissant, la cote des Brooklyn Nets n'est pas très élevée, une situation qui convient à Deron Williams.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Deron Williams : « C’est bien d’être sous le radar »
Il faut toujours se méfier d'une équipe dont on attend rien. Alors bien sûr, on n'attend pas "rien" de la part des Brooklyn Nets, mais les attentes sont bien moins élevées au sujet des hommes de Lionel Hollins cette saison. En effet, après une intersaison mitigée avec les départs de Paul Pierce et de Shaun Livingston, de nombreux observateurs ont émis des doutes au sujet des capacités de cette franchise à se qualifier pour les playoffs. Il faut dire que le niveau de l'équipe va dépendre des états physiques de ses joueurs majeurs. Lionel Hollins a d'ailleurs parfaitement résumé la situation :
"La santé est le problème numéro 1 de cet effectif avec Brook, KG et Deron. S'ils sont en forme, je pense qu'on peut vraiment créer une continuité et les fondations nécessaires pour jouer ensemble", a expliqué Lionel Hollins à ESPN.
C'est le principal problème des Nets, l'équipe va énormément dépendre du physique - fragile - de ses deux joueurs stars Brook Lopez et Deron Williams. Pour le meneur, c'est une bonne chose d'être sous-estimé, les Nets vont pouvoir créer la surprise cette saison :
"C'est bien d'être sous le radar. On a beaucoup de boulot, quand vous êtes dans cette situation, tout peut arriver. Donc c'est notre job de s'améliorer, on doit se souder en tant qu'équipe lors du training camp afin d'être prêt en novembre."
Malgré quelques doutes légitimes, l'effectif des Brooklyn Nets reste de qualité et si jamais les cadres restent en bonne santé toute la saison, tout est possible pour la franchise de Mikhail Prokhorov.
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest