Dwight Howard : « Je ne voulais pas qu’on me déteste »

D12 ne voulait pas être détesté comme LBJ après "The Decision".

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dwight Howard : « Je ne voulais pas qu’on me déteste »
Après des mois de suspense et de conflit, le Dwightmare appartient désormais au passé. Aujourd'hui, Dwight Howard souhaite aller de l'avant et nourrit de grandes ambitions avec sa nouvelle équipe.
« Je n’ai pas de regrets, vous savez. Je pense que tout s’est déroulé comme c’était censé se passer. J’aurais seulement aimé que certains mensonges et certaines choses qui ont été dites ne sortent pas comme cela s’est produit. Nous avons une opportunité de réaliser quelque chose de grand ici, à Los Angeles et je ne peux pas regarder en arrière et penser à tout ça », a confié D12 lors d'un entretien accordé à Ric Buccher d'ESPN.
Pas encore rétabli de son opération au dos, le nouveau pivot des Lakers garde également les traces d'un transfert qu'il estime n'avoir pas su gérer, craignant de vivre la même épreuve que LeBron James lorsque ce dernier avait quitté Cleveland pour Miami.
« C’est l’une des leçons que je dois retenir. Je ne peux pas rendre tout le monde heureux. Il y a eu une guerre acharnée entre mes sentiments, mes fans et tout ce que tout le monde pensait par rapport à ce qui était arrivé à LeBron. Je l’ai vu, tout le monde le détestait parce qu’il avait quitté Cleveland. Je n’ai jamais voulu qu’on me déteste. Je voulais que tout le monde m’aime et je suis resté à faire ce qu’ils voulaient que je fasse pour que tout le monde soit content. C’est une bonne leçon pour moi. »
Deux ans après The Decision, King James a remporté un nouveau titre de MVP et été sacré pour la première fois champion NBA. D12 sait maintenant ce qu'il lui reste à faire pour faire taire la critique.    
Afficher les commentaires (21)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest