Kanter transféré juste après sa déclaration d’amour à OKC

Encore une nouvelle preuve que la NBA est d'abord essentiellement un business. Pas de sentiment ici.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kanter transféré juste après sa déclaration d’amour à OKC
S'il y a bien un joueur qui adore le Oklahoma City Thunder, son organisation et ses supporteurs, c'est Enes Kanter. Le Turc a défendu sa franchise de tout son corps et de tout son cœur depuis son transfert ici en 2015. Il a embrassé la culture du coin. Et il y a seulement quatre jours, il faisait une déclaration d'amour à son nouveau chez-lui. https://twitter.com/Enes_Kanter/status/910262663334301698?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thescore.com%2Fnba%2Fnews%2F1380682-mccollum-breaks-down-cold-business-side-of-melo-blockbuster Un message d'autant plus important pour Kanter. Le joueur de 25 ans n'a plus de contact avec sa famille, qui réside, en Turquie depuis plusieurs mois. Opposant déclaré au régime de Recep Erdogan, le basketteur a même vu son passeport être révoqué. Ses possibilités de déplacement en dehors des Etats-Unis sont donc TRÈS limités. Dans ces conditions, il est compréhensible qu'ils 'attache autant à ce qu'il considérait comme sa nouvelle maison. Sa nouvelle famille. Et pourtant, quatre jours plus tard... le voilà envoyé à New York dans le cadre du transfert de Carmelo Anthony. https://twitter.com/CJMcCollum/status/911647194909859840?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thescore.com%2Fnba%2Fnews%2F1380682-mccollum-breaks-down-cold-business-side-of-melo-blockbuster De quoi dégoûter C.J. McCollum. Mais comme il le rappelle lui-même, c'est effectivement un business. En NBA, le sentiment n'a (presque) pas sa place. Cela n'a pas empêché Enes Kanter de rendre un bel hommage à son ex-organisation.

One last time Okla-Home 💙🇹🇷

Une publication partagée par Enes Kanter (@eneskanter11) le

 
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest