Fred VanVleet sanctionné pour ses commentaires sur l’arbitrage

Fred VanVleet savait qu'il recevrait une amende après ses commentaires sur l'arbitrage, ce mercredi, et avait vu juste.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Fred VanVleet sanctionné pour ses commentaires sur l’arbitrage

«Je m’en fiche, je vais prendre une amende », avait assuré Fred VanVleet, ce mercredi, avant d’émettre une longue et virulente critique de l’arbitrage de Ben Taylor. Le meneur des Toronto Raptors avait vu juste. La NBA a en effet annoncé la sanction du joueur, qui devra payer 30 000 $ pour son discours tranchant.

Après la défaite de son équipe face aux Clippers (108-100), VanVleet était apparu en colère contre les arbitres. Il était frustré par sa faute technique dans le troisième quart-temps qui, au-delà de sa légitimité, avait alors « changé toute la dynamique du match » à ses yeux. C’était simplement la goutte de trop pour le champion 2019, après l’expulsion surprenante et contestée de Scottie Barnes contre les Nuggets plus tôt dans la semaine, à un moment crucial de la rencontre.

« Il est évident que j’étais frustré et ému. Mais il y a beaucoup de gens qui ressentent la même chose. J’espère qu’à l’avenir nous verrons des changements positifs, pour améliorer le jeu. C’était un peu émotif, une défaite difficile, les choses ne se sont pas passées comme nous le voulions, nous avons été un peu pris dans le moment », a justifié le meneur, une fois son calme retrouvé, ce jeudi.

« C’est sorti de manière authentique, en temps réel. Je n’aurais pas fait cela si j’avais eu l’impression d’avoir une autre option ou un autre exutoire. J’ai eu l’impression d’avoir épuisé mes options cette saison, à plusieurs reprises. Je suis humain. Vous me verrez faire des erreurs en temps réel et faire des choses qui ne sont pas toujours parfaites. Ce n’est pas très professionnel de ma part, c’est dommage. »

CQFR : Tyus Jones et les Grizzlies enfoncent les Warriors, Haliburton régale…

Fred VanVleet : « Ils veulent juste être des c*nnards et gâcher le match »

À Los Angeles, les Raptors n’avaient tiré que 14 lancers francs. Un total qui représente moins de la moitié de celui de l’équipe à domicile, qui a obtenu 31 tentatives sur la ligne. Dans ce contexte, Fred VanVleet a donc particulièrement mal vécu sa faute technique à sept minutes de la fin du troisième quart-temps. Le coup de sifflet aurait déstabilisé tout le collectif, déjà en retard de sept points à ce moment du match.

«Je m’en fiche, je vais prendre une amende, je m’en fiche vraiment», a commencé l’athlète, avec un ton posé, après la rencontre. « Je pense que Ben Taylor était vraiment horrible ce soir. Je pense qu’en général, sur les trois arbitres, il y en a un ou deux qui foutent en l’air le match. Ça a été comme ça pendant deux matches consécutifs. »

«[La défaite contre] Denver était difficile, évidemment. Vous sortez ce soir, vous vous battez et je reçois une foutue faute technique qui change toute la dynamique du match, qui change tout le cours de la rencontre.»

Sur ses huit fautes techniques cette saison, près de la moitié vient du même arbitre. Ben Taylor n’a arbitré VanVleet que six fois en 2022-2023, mais le meneur cumule cinq techniques sur cet échantillon. Taylor en a lui-même sifflé trois. L’athlète a ainsi la sensation que ces décisions sont une affaire personnelle.

«La plupart des arbitres font de leur mieux. J’aime beaucoup d’arbitres, ils font de leur mieux, sont assez justes et communiquent bien. Et puis vous avez les autres qui veulent juste être des c*nnards et gâcher le match. »

« Je sais bien qu’il y a une ligne à ne pas dépasser, je le comprends. Mais cette sensation de pouvoir que l’on peut observer cette année chez certains arbitres, ça commence à devenir incontrôlable. Je vais prendre une amende pour en avoir parlé, mais cette situation devient complètement ridicule », a-t-il conclu.

Après tout cela, sa pénalité de 30 000 $ n’a rien d’une surprise. Le joueur de Toronto, qui touche plus de 21 millions de dollars cette saison, n’aura aucun mal à la payer. On peut même imaginer une légère satisfaction au moment de remplir le chèque après avoir été si transparent.

Will Barton rejoint des Raptors en pleine bourre

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest