[ITW] Ayo Dosunmu : “Quand tu joues à Chicago, tu dois respecter l’héritage”

[ITW] Ayo Dosunmu : “Quand tu joues à Chicago, tu dois respecter l’héritage”

Ayo Dosunmu est né et a grandi à Chicago. Représenter les Bulls à Paris est forcément particulier pour lui avant le match face à Detroit ce soir.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Interview

Ayo Dosunmu a fait son trou en peu de temps à Chicago. Pour sa deuxième saison en NBA, le joueur des Bulls est un maillon important de la chaîne et participera évidemment au NBA Paris Game face à Detroit ce soir. On a pu discuter un peu avec l'ancien joueur d'Illinois, born and raised à Chicago, notamment sur l'importance que revêt pour lui de jouer pour cette franchise historique.

Ayo, comment vis-tu cette expérience du NBA Paris Game ? 
Vraiment bien ! De ce que j'en ai vu jusque-là, Paris est une superbe ville avec de belles personnes. On s'est bien amusé sur ces deux premiers jours. On a fait un peu de tourisme, on a goûté de la nourriture incroyable et fait pas mal de shopping. On est allé voir la Tour Eiffel aussi. Pour le match, je m'attends à ce que les tribunes soient pleines à craquer. Je suis sûr qu'il y aura une atmosphère incroyable. On va tout faire pour rendre cette rencontre fun pour les gens. Merci à tous ceux qui ont permis à ce match de se tenir. On va jouer dans l'une des plus belles villes du monde, c'est génial.

Avec la première partie de saison compliquée, beaucoup de gens se sont interrogés sur l'alchimie entre les joueurs et la capacité du groupe à atteindre ces objectifs. Est-ce que ce voyage un peu hors du temps peut permettre à l'équipe de faire une bonne deuxième moitié de saison ?
Quand tu as la chance de vivre une aventure comme ça en groupe, ça resserre forcément les liens. On se sent un peu comme une équipe universitaire en tournée. On est là pour jouer un match, mais on doit aussi comprendre que l'on est sur une expérience de vie particulière. L'alchimie et l'ambiance sont très bonnes dans le groupe. Aussi bonnes qu'elles peuvent l'être. On va tout faire pour travailler et remonter au classement parce qu'on sait que notre niveau réel doit nous permettre de faire mieux que ça.

[ITW] Killian Hayes, son ascension, les critiques et Wembanyama

Tu es né à Chicago, tu as fait ta fac à Illinois et tu joues aujourd'hui pour les Bulls. Tu es mieux placé que quiconque pour parler du poids et de la pression que ça représente de jouer pour cette franchise historique. Comment est-ce qu'on gère les attentes quand on porte ce maillot ?
Quand tu joues ici, tu sais à quoi t'attendre et tu dois être prêt. Les Bulls ont toujours été une organisation qui cherche à gagner. Le front office, le staff, les joueurs et les fans sont tous calibrés comme ça. Ce qui a été fait par le passé, avec des équipes aussi fortes que celles de Michael Jordan, ça créé un héritage que tu es obligé de respecter quand tu joues ici. Si on est à Paris et qu'il y a autant de gens qui aiment les Bulls, c'est grâce à tout ça et il faut toujours garder ça en tête. Je suis un local donc évidemment que je me sens aussi impliqué qu'on peut l'être et jouer avec ce maillot c'est un rêve et une fierté incroyable.

C'est ta deuxième saison en NBA, tu as beaucoup de temps de jeu, est-ce que tu es sur la trajectoire à laquelle tu t'attendais ?
Les gens ne s'attendaient peut-être pas à ce que j'intègre la rotation comme ça, avec des minutes et des opportunités, parce qu'ils m'ont vu être drafté en 38e position. Moi, j'ai toujours eu confiance en moi et je savais que je pouvais contribuer comme ça au plus haut niveau. Je pense que tous les athlètes vous diront la même chose. Il faut cette confiance et cette volonté de travailler, sinon tu ne peux pas espérer faire ta place en NBA. Ce n'est que le début, j'ai encore beaucoup à faire et à apprendre.

Tu avais 3 ans quand LeBron James a commencé sa carrière en NBA. Qu'est-ce que ça te fait de le voir encore aujourd'hui à ce niveau, alors qu'il est sur le point de devenir le meilleur scoreur all-time, et est-ce que ça peut lui permettre de faire la différence dans la discussion du GOAT ?
LeBron James, wow... Il fait ça depuis si longtemps et à niveau si élevé... C'est l'un des plus grands de tous les temps, tout simplement. Pour nous, le voir battre le record de Kareem Abdul-Jabbar pendant qu'on est en activité, c'est incroyable. Par contre, je suis team Michael Jordan. Je suis de Chicago, comment est-ce que tu veux que je réponde autre chose ? (sourire).

[ITW] Jaden Ivey : "Sans ma mère, je ne serais pas à Paris pour jouer un match NBA"

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest