Jerry West toujours choqué : « Comment des équipes ont-elle laissé filer Luka Doncic ? »

Si Jerry West avait été à la tête d'une franchise en 2018, il n'aurait pas hésité une seconde à drafter Luka Doncic, dont la précocité ne lui avait pas échappé.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jerry West toujours choqué : « Comment des équipes ont-elle laissé filer Luka Doncic ? »

Jerry West a tout vu et tout connu en NBA. Notamment des joueurs qu'il est parvenu à drafter au nez et à la barbe de tout le monde grâce à son flair sans pareil. Kobe Bryant, sélectionné en 13e position en 2016, est évidemment l'exemple le plus frappant. De passage chez Fubo Sports, le légendaire West a évoqué ce qu'il a vu chez Kobe à l'époque qui lui donnait la certitude qu'il était unique. Et a évoqué l'erreur commise par d'autres GM quelques années plus tard avec Luka Doncic.

Pour West, le Slovène avait des points communs avec Kobe dans cette façon qu'ils avaient de dominer des joueurs plus vieux avant même d'entrer dans l'âge adulte.

"Kobe était le joueur le plus facile à repérer. A 18 ans il était déjà tellement supérieur aux adultes qu'il affrontait. Oubliez le côté athlétique, c'était déjà mentalement qu'il était au-dessus. Les grands joueurs ont un temps d'avance, ils voient avant les autres. Ils pensent le jeu différemment. Son niveau technique était invraisemblable.

Tout le monde me félicite, mais il y a des talents évidents sur lesquels des équipes ne misent pas, encore aujourd'hui. Regardez Luka Doncic, pris en 5e position. Mon Dieu...

Je n'arrive pas à croire que quelqu'un ait pu le laisser filer. A 15 ans on voyait déjà que c'était un gamin unique. Il jouait contre des adultes en Europe. Et il ne faisait pas que jouer. Il excellait contre des adultes !"

Les Phoenix Suns, qui ont drafté Deandre Ayton, les Sacramento Kings, avec Marvin Bagley, et les Atlanta Hawks, qui ont échangé Luka Doncic contre Trae Young, sont clairement visés par Jerry West. Au final, comme souvent ces dernières années, ce sont surtout les Kings qui ressortent perdants avec le recul. Ayton est devenu un joueur très solide et Young est un All-Star qui a emmené sa franchise jusqu'en finale de Conférence. Pour Marvin Bagley, à ce jour en tout cas, c'est beaucoup plus compliqué...

Doncic-Curry, l'histoire du workout secret qui a boosté le génie des Mavs

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest