John Calipari ne regrette pas d’avoir refusé les Cavs

En contact avec les Cleveland Cavaliers au début de l'été, John Calipari ne regrette pas d'avoir refusé le poste malgré l'arrivée LeBron James.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
John Calipari ne regrette pas d’avoir refusé les Cavs
John Calipari aurait pu être à la tête de l'armada construite par les Cleveland Cavaliers, mais il a préféré prolonger avec Kentucky pour 52,5 millions de dollars sur 7 ans. En contact avec les dirigeants des Cavs au début de l'été, il a finalement refusé la proposition de Dan Gilbert. Mais comme vous l'avait constaté, le visage de la franchise a évolué ces dernières semaines avec le retour de LeBron James, le recrutement de Kevin Love et les probables arrivées de Shawn Marion et de Ray Allen. Une intersaison qui n'aurait pas fait changer la décision de John Calipari malgré son entente avec LBJ :
" Non, je ne pense pas que la décision de LeBron aurait fait une différence. Car nous sommes proches, mais notre relation n’est pas basée sur le fait de l’entraîner. Je le connais depuis des années, et on a toujours été amis mais ça n'a jamais été basé sur ça. J’ai déjà eu la chance de coacher Derrick Rose, John Wall, DeMarcus Cousins, Anthony Davis, Michael Kidd-Gilchrist. Et j’en oublie, mais j'ai entraîné plusieurs des meilleurs joueurs au monde, c'est un honneur. Il n'y a rien de mieux que ça", a expliqué John Calipari au Courier-Journal.
En poste à Kentucky depuis 5 ans, John Calipari a montré son engagement avec l'équipe en prolongeant jusqu'en 2021. Et il a tenu à expliquer qu'il avait toujours donné sa priorité aux Wildcats :
"Je n’ai pas été proche de signer en NBA comme certains le pensent. Maintenant, coacher Kentucky est unique et spécial. Je n'ai pas d'autre envie, je ne recherche pas d'autres boulots, car j’ai LE boulot. Ce qui m’a fait rester c’est que ces gamins ont besoin de moi. C'est ce que je fais, au final c'est ça qui m'a fait rester, pas l’argent."
Avec un salaire de 7,5 millions de dollars par saison, John Calipari reste tout de même bien mieux payé que l'ensemble des coachs des NBA. On ne peut pas réécrire l'histoire, c'est David Blatt qui a profité de ce refus et l'ancien entraîneur du Maccabi Tel Aviv se retrouve désormais à la tête de l'une des franchises favorites pour le titre NBA.
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest