Kevin Garnett n’a qu’un seul regret dans sa carrière fantastique

Intronisé la nuit prochaine au Hall of Fame, Kevin Garnett est revenu sur sa carrière, notamment à Boston, en n'évoquant qu'un seul regret

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Garnett n’a qu’un seul regret dans sa carrière fantastique

Comme Tim Duncan et Kobe Bryant, Kevin Garnett sera à compter de demain officiellement un membre du Hall of Fame. Une consécration suprême méritée tant le joueur a eu une carrière exceptionnelle. Champion NBA en 2008, champion olympique en 2000, MVP, meilleur défenseur, 15 fois All-Star, quatre fois présent dans la All-NBA Team, neuf fois dans la All-NBA defensive team...

Arrivé directement du lycée, comme Kobe, KG restera l'un des meilleurs ailiers forts de l'histoire. Avec un style bien à lui, capable de rentrer dans n'importe quel tête à force de trashtalk. Un vrai personnage. Mais surtout un vrai joueur. Alors au moment de faire le bilan, notamment de sa période bostonienne, Kevin Garnett n'avait en réalité qu'une seule chose à regretter.

"Ce titre en 2008 signifiait tout. Tu veux gagner mais perdre fait partie du jeu et ça ne signifie pas que tu dois l'accepter. Être allé à Boston m'a redonné la vie et le souffle. Les joueurs avec qui tu joues rendent cette expérience monumentale. Cette ville attendait quelque chose de grand ou de différent. En fait mon seul regret, c'est de ne pas être venu un peu plus tôt. Mais sinon, tout était magique."

Arrivé à Boston en 2008 comme Ray Allen, Kevin Garnett avait remporté le titre dès sa première année dans le Massachusetts. Il a même été proche d'une seconde bague deux ans plus tard, mais les Lakers, au terme d'un Game 7 d'anthologie, l'en ont privé.

Kevin Garnett, la fils-de-puterie élevée au rang d'art 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest