CQFR : les Lakers toujours en crise, Curry sauve les Warriors…

CQFR : les Lakers toujours en crise, Curry sauve les Warriors…

Voici ce qu'il fallait retenir des 14 matches de la nuit en NBA, avec notamment la crise confirmée aux Lakers.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit, avec une crise confirmée aux Lakers

Jazz @ Celtics : 97-126
Hawks @ Pacers : 116-150
Thunder @ Nets : 115-124
Wizards @ Cavaliers : 90-114
Knicks @ Sixers : 128-92
Hornets @ Bulls : 91-104
Timberwolves @ Rockets : 122-95
Clippers @ Pelicans : 111-95
Trail Blazers @ Mavericks : 103-139
Magic @ Nuggets : 122-120
Heat @ Suns : 97-113
Pistons @ Warriors : 109-113
Grizzlies @ Lakers : 127-113


Les Lakers en crise, Curry en sauveur

- Les Lakers ne répondent absolument plus ! Face à une équipe des Memphis Grizzlies adroite à longue distance (23 tirs réussis), les Californiens ont perdu (113-127). Il s'agit de la 10ème défaite en 13 matches pour les Angelenos depuis le sacre en NBA Cup.

Sur ce match, LeBron James (32 points) et Anthony Davis (31 points) ont pourtant été à la hauteur. Tout comme Austin Reaves (19 points, 12 passes décisives). Mais même brouillons, les Grizzlies ont puni la défense adverse derrière la ligne à trois points.

Jaren Jackson Jr (31 points) et Marcus Smart (29 points) ont été déterminants. Alors que Desmond Bane (24 points, 13 passes décisives) et Ja Morant (21 points) ont fait le boulot. Dans le money-time, Ziaire Williams a inscrit 10 de ses 15 points pour faire la différence.

Anthony Davis refuse la moindre excuse pour les Lakers

- Les Golden State Warriors ont assuré l'essentiel face aux Detroit Pistons (113-109). Même peu adroit à trois points, Stephen Curry a montré la voie à son équipe avec 26 points. Klay Thompson (19 points) l'a bien secondé, alors que Dario Saric (17 points) a été précieux en sortie de banc.

Mais en face, Cade Cunningham (30 points) a bien résisté. Au point de faire douter les Warriors ! Mais Curry a marqué 12 de ses 26 points dans les 92 dernières secondes. Avec ce coup de chaud, le meneur des Dubs a donné la victoire aux siens.

Par contre, le gros point noir de la soirée pour les Warriors : la blessure de Chris Paul, victime d'une fracture de la main. A noter la nuit difficile de Killian Hayes : 0 point (à 0/3 aux tirs), 5 passes décisives et 2 interceptions en 16 minutes.

Le réveil des Wolves, les Clippers en force

- Après deux défaites consécutives, les Minnesota Timberwolves ont retrouvé la victoire face aux Houston Rockets (122-95). Immédiatement dans le bon tempo, les Wolves ont creusé l'écart grâce à Anthony Edwards (24 points) et Karl-Anthony Towns (22 points).

Grâce à Jalen Green (20 points) et Alperen Sengun (19 points), les Texans ont bien tenté de s'accrocher. Avant de finalement totalement lâcher dans le 4ème quart-temps. Avec le meilleur différentiel de la partie (+22), Rudy Gobert a été encore très propre : 13 points, 12 rebonds et 2 contres.

- La passe de 5 pour les Los Angeles Clippers, vainqueurs des New Orleans Pelicans (111-95). En forme, les Californiens ont tout simplement déroulé grâce à Paul George (24 points) et Kawhi Leonard (19 points).

De son côté, James Harden (13 passes décisives, 8 points) a distribué le jeu pour signer une 14ème victoire en 16 matches. Totalement étouffés, Brandon Ingram (12 points) et Zion Williamson (12 points) n'ont pas existé. Et le match était plié en seulement trois quart-temps.

- Nouvelle démonstration offensive pour les Indiana Pacers, qui ont écrasé les Atlanta Hawks (150-116). Avec une rencontre très vite pliée, Tyrese Haliburton a seulement joué 25 minutes pour 10 points, 18 passes décisives (!) et 8 rebonds.

A l'intérieur, Myles Turner (27 points) a réalisé un véritable carton en 22 minutes. A l'exception de Dejounte Murray (30 points), les Hawks ont encore déçu sur le plan collectif avec une défense totalement à la rue. Trae Young (4/18 aux tirs) a été limité à 13 points.

Tyrese Haliburton dans l’histoire avec Magic Johnson et John Stockton

Le Thunder chute, Boston solide

- Les Brooklyn Nets n'avaient pas encore gagné en 2024... et ils ont décidé de débuter avec une victoire contre l'Oklahoma City Thunder (124-115). Après une série de 5 défaites consécutives, les Nets ont enfin une réaction grâce à Spencer Dinwiddie (23 points) et Nic Claxton (23 points).

Après un passage à vide, Cam Thomas s'est également repris avec 19 points, dont 16 en première période pour creuser un gros écart. Malgré la copie de Shai Gilgeous-Alexander (34 points), le Thunder a simplement limité les dégâts, et a donc concédé un second revers consécutif.

- Les Boston Celtics ont facilement dominé le Utah Jazz (126-97). Auteur de 30 points, Jayson Tatum a été le grand artisan de ce succès. Jamais mené, Boston a totalement déroulé avec 36 points d'avance dès la mi-temps.

Pour épauler Tatum, les Celtics ont pu compter sur Kristaps Porzingis (19 points) et Jrue Holiday (14 points). De son côté, Lauri Markkanen (17 points, 5 rebonds, 5 passes décisives) a semblé bien seul...

- Avec un grand Jalen Brunson (29 points), les New York Knicks ont surpris les Philadelphia Sixers (128-92) ! Malgré la présence de Joel Embiid, productif (30 points, 10 rebonds) mais maladroit (10/23 aux tirs) après une petite frayeur au genou, NY a tout de suite pris le contrôle de la partie.

Malgré les efforts de Tyrese Maxey (27 points à 9/20 aux tirs), les Knicks ont été solides grâce à Quentin Grimes (19 points), Josh Hart (10 points, 15 rebonds) ou encore Isaiah Hartenstein (17 points). Et même la performance cauchemardesque de Julius Randle (8 points à 1/11 aux tirs) n'a pas enrayé New York.

Le gros coup du Magic, le coup de chaud d'Allen

- L'Orlando Magic a créé la sensation en s'imposant sur le parquet des Denver Nuggets (122-120). Pour la première fois de sa carrière, Paolo Banchero a compilé un triple-double : 32 points, 11 passes décisives et 10 rebonds. Et il a été solide dans les ultimes instants sur la ligne pour sceller le succès des siens.

Pourtant mené de 18 points, le Magic a réalisé une superbe remontée. Grâce à Banchero, mais aussi à Jalen Suggs (27 points), Cole Anthony (23 points) et Moritz Wagner (19 points). Comme à son habitude, Nikola Jokic (29 points, 8 passes décisives) a fait son match, mais n'a pas sauvé son équipe cette fois-ci.

Ep #121 : Orlando retrouve de la… magie ! (feat. Fred Yang)

- Même sans Kevin Durant, les Phoenix Suns ont pris le meilleur sur le Miami Heat (113-97). Il faut dire que Grayson Allen a connu un énorme coup de chaud ! Auteur de 31 points, il a réalisé son record en carrière à trois points (9).

Epaulé par Bradley Beal (25 points) et Devin Booker (20 points), Allen a puni la défense floridienne, toujours privée de Jimmy Butler. Bam Adebayo (28 points, 10 rebonds) s'est bien battu, mais a été trop seul. A l'exception de l'apport de Kevin Love (20 points) en sortie de banc. Il s'agit de la 5ème victoire des Suns sur les 6 derniers matches.

- Sans forcer et sans Luka Doncic, les Dallas Mavericks ont facilement surclassé les Portland Trail Blazers (139-103). En l'absence du Slovène, Kyrie Irving a donné le ton avec 24 points. Et malgré une équipe remaniée, les Texans  n'ont jamais douté.

Jerami Grant (18 points) et Scoot Henderson (17 points, 10 passes décisives) ont bien tenté de résister. Mais le collectif des Blazers est tout simplement trop faible. Et Irving a lui pu compter sur les aides de Jaden Hardy (19 points, 9 passes décisives, 9 rebonds) et de Tim Hardaway Jr (19 points).

Sabonis en triple-double, les Bulls gagnent avec LaVine

- Avec un second triple-double consécutif, Domantas Sabonis a conduit les Sacramento Kings à la victoire face aux Toronto Raptors (135-130). Impressionnant, le Lituanien a réalisé un carton : 24 points, 15 rebonds et 11 passes décisives.

Dans son sillage, De’Aaron Fox (24 points), Keegan Murray (18 points, 12 rebonds) et Harrison Barnes (16 points) ont également pesé. Pour signer un 4ème succès sur les 5 dernières rencontres. Avec un collectif intéressant, les Raptors ont longtemps été dans le coup, mais se sont inclinés.

- Pour les retours de Zach LaVine (15 points) et Nikola Vucevic (11 points), les Chicago Bulls ont dominé les Charlotte Hornets (104-91). Coby White, en confiance, a donné le ton avec 22 points, 10 rebonds et 6 passes décisives. Alors que DeMar DeRozan (17 points) a eu son impact habituel.

Rapidement aux commandes de cette partie, les Bulls ont cependant eu du mal à maîtriser Miles Bridges (28 points). Mais avec un Brandon Miller (9 points à 3/13 aux tirs) dans le dur, les Hornets ont finalement cédé...

- En maîtrise, les Cleveland Cavaliers ont logiquement surclassé les Washington Wizards (114-90). Avec 26 points, Donovan Mitchell a fait mal à la défense adverse, notamment dans le troisième quart-temps pour prendre le large.

De son côté, Jarrett Allen a compilé un 6ème triple-double consécutif : 12 points, 12 rebonds. Avec les faillites de Jordan Poole (2 points) et de Kyle Kuzma (9 points), les Wizards ont eu du mal à exister. A l'exception d'un excellent Bilal Coulibaly en sortie de banc : 15 points, 7 rebonds, 3 contres.

Bilal Coulibaly encensé par Giannis : « Le ciel sera sa seule limite »

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest