LaMelo Ball récupère enfin le numéro de ses rêves aux Hornets

Au terme d’une longue bataille, LaMelo Ball portera enfin le numéro 1 aux Charlotte Hornets la saison prochaine.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LaMelo Ball récupère enfin le numéro de ses rêves aux Hornets

Pour certains, le numéro sur le maillot n’est rien de plus qu’un chiffre. Pour d’autres, cela relève d’une importance capitale. LaMelo Ball fait partie de la deuxième catégorie. Il a milité pendant deux ans pour récupérer le numéro 1 aux Charlotte Hornets et a enfin réussi à l’obtenir.

Le maillot de Ball a presque toujours été floqué d’un "1" sur le terrain. Il le portait au lycée, à Chino Hills, ainsi qu’à la Spire Academy. Il l’a évidemment gardé en Australie, quand il jouait pour les Illawarra Hawks avant sa draft. Mais à son arrivée à Charlotte, le numéro n’était pas disponible.

Malik Monk, drafté en 11e position en 2017, l’avait déjà pris. Voilà pourquoi le meneur a dû se reporter sur le numéro 2. À son départ aux Lakers, à l’été 2021, LaMelo Ball a tout simplement raté la date butoir pour demander le changement. Une erreur qui l’a alors obsédé tout au long de la saison.

"Je me bats tous les jours [pour changer de numéro]. Je veux vraiment être moi-même sur le terrain et jouer avec le numéro 2 me met mal à l’aise", a-t-il expliqué dès septembre.

S’il n’était — semble-t-il — pas lui-même sur le terrain, endosser le 2 lui a tout de même bien réussi. Le Rookie of the Year 2021 a signé une excellente saison, lors de laquelle il a été sélectionné pour son premier All-Star Game.

À seulement 20 ans, il a tourné à 20,1 points, 7,6 passes et 6,7 rebonds de moyenne cette année. Pourtant, même en avril, cette histoire de numéro ne lui était toujours pas sortie de la tête. Un détail qui a vraisemblablement viré à l’obsession.

"C’est censé arriver. Je ne devrais plus jamais porter le numéro 2 de ma vie", a assuré le joueur en conférence de presse.

LaMelo Ball est enfin délivré de cette mauvaise passe. Le meneur retrouvera ainsi le numéro qu’il désirait tant la saison prochaine. Cela aura-t-il un impact sur ses performances ? Sans doute moins que l’arrivée de Steve Clifford sur le banc à la place de James Borrego. Mais qui sait ? Peut-être que ce retour à la normale lui permettra d’encore mieux jouer, avec les idées claires.

Miles Bridges bientôt libéré par les Hornets ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest