Le terrible été de Keyon Dooling

Avant de prendre la décision de mettre un terme à sa carrière, Keyon Dooling a passé l'été dans un hôpital psychiatrique. Il est revenu sur cet épisode difficile.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / FAIL
Le terrible été de Keyon Dooling

Fin Septembre nous revenions sur la retraite anticipée de Keyon Dooling qui expliquait vouloir se concentrer sur sa famille et son combat contre les abus sexuels. Une décision prise à la suite d'un été délicat pour le joueur victime de stress post-traumatique, un comportement qui touche beaucoup les vétérans de la guerre, les policiers ou encore les pompiers mais pas seulement comme le raconte David Aldridge sur son blog.

Alors que Dooling jouait apparemment trop violemment avec ses enfants dans la rue devant sa maison, dans son nouveau quartier, les voisins, interpellés, ont appelé la police. Les officiers ont alors débarqué assez nombreux selon le joueur et l'ont arrêté sans poser de question alors qu'il n'avait pas l'air conscient de ce qu'il avait fait.

« Je me suis dirigé vers la porte pour voir qui c'était », raconte Dooling.

« Je me demandais qui frappait à ma porte comme si ils étaient de la police ? C'est ce que je me suis dit. Et quand j'ai ouvert la porte, c'était vraiment la police. Il m'ont dit : 'Mets toi à terre, mets toi à terre'. Je me suis mis à terre. »

Il a ensuite été transféré dans un hôpital psychiatrique mais il ne se rappelle pas avoir volontairement signé son internement. La suite est plutôt vague pour lui car il a rapidement été placé sous traitement montrant des signes de paranoïa, un des symptômes du stress post-traumatique.

« Ils ont essayé de trouver le bon dosage pour le traitement », a-t-il expliqué.

« Malheureusement, le dosage avec lequel ils commencent est très élevé et vous êtes touché par des effets secondaires. Et malheureusement ces effets se produisent durant les heures de visite. Quand ma femme venait, j'avais peur car je n'avais aucun contrôle sur ce que je disais, ce que je pensais, j'étais dans une très mauvaise situation. »

Une mauvaise situation qui aura durée une semaine et qui aura poussé le joueur à prendre sa retraite et à briser le secret des abus sexuels dont il avait été victime. Désormais, Keyon Doolin a un autre combat à mener, en dehors des parquets.

Keyon Dooling revient sur les abus dont il a été victime

Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest