LeBron James et les Cavs remettent ça et arrachent le Game 3

S'ils ont dilapidé une avance de 20 points, les Cavs ont encore trouvé le moyen de dominer Golden State grâce à une défense de fer. A nouveau emmené par le duo LeBron-Dellavedova, Cleveland mène 2-1 dans ces Finales.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Par chance pour les Warriors, LeBron James et Matthew Dellavedova n'avaient pas envie de vivre une troisième prolongation en autant de matches. Alors qu'ils venaient de dilapider une avance de 20 points et une nette domination, les joueurs de David Blatt s'en sont remis à leur étonnant duo dans le money time pour prendre les devants dans cette série. James, auteur de 40 points, 12 rebonds, 8 passes, 4 interceptions et quelques belles démonstrations de puissance et de sang froid, a rendu un peu plus crédibles ses aspirations de MVP des Finales. Mais le "Chosen One" n'aurait probablement pas pu endiguer le come-back des Warriors sans son collègue australien. Loué pour avoir éteint Stephen Curry dans le game 2, Dellavedova a cette fois fait des prouesses des deux côtés du terrain. S'il a encore fait douter défensivement le meneur californien, invisible pendant une bonne partie du match, le meneur des Cavs a aussi inscrit 20 points et affiché une combativité surnaturelle dans le dernier quart-temps. Les fans n'ont pas hésité à scander des slogans à sa gloire à chacun de ses bonds au sol ou après son 2+1 chanceux mais crucial à 2 minutes de la fin.
[caption id="attachment_278119" align="alignright" width="318"] Delly au combat, au sol. #classicshit[/caption] "Matthew joue aussi dur qu'il peut à chaque match, c'est précieux. Il joue juste et n'a pas peur. Dans ses prestations, il y a du courage. A vrai dire, c'est l'Australien qui ressemble le plus à un gars de Cleveland que j'ai jamais rencontré. Si vous connaissez  les gens ici, vous savez de quoi  je parle", a plaisanté David Blatt (lire la suite).

Le Comeback des Warriors, le réveil de Curry

Revenus à un point, après avoir connu 20 points de retard, grâce à l'épatant réveil de Stephen Curry (17 de ses 27 points dans le dernier quart-temps) et aux bons coups tactiques de Steve Kerr (qui a relancé David Lee et testé plusieurs compositions très small-ball), les Golden State Warriors n'ont pas su mettre le dernier coup de collier pour renverser leurs adversaires. A défaut de l'avoir emporté à la Q Arena, Golden State peut au moins s'appuyer sur sa fin de match pour ne pas sombrer dans la dépression.
« Ces trois-points que Curry a réussis dans le quatrième quart-temps, ce sont les mêmes qu'il a ratés dans les trois premiers. C'est un grand shooteur », a déclaré LeBron James après la rencontre. (Lire la suite)
[caption id="attachment_278161" align="alignright" width="318"] Curry est enfin sorti de l'ombre de James, mais trop tard...[/caption] Les Cavaliers ont tremblé durant les dernières minutes de la rencontre, encaissant un 13-2 qui a permis aux Warriors de revenir à 74-68. Puis un énième trois-points du MVP remettant Golden State à 94-91 à 19 secondes de la fin du match. Mais avant le dernier quart-temps, la prestation des joueurs de la Bay Area avait été tout bonnement désastreuse, autant grâce à la défense admirable des Cavs que par leur manque d'inventivité et d'adresse. Sans un retour à la normale pour Draymond Green, hyper décevant et presque handicapant, ou Harrison Barnes, les champions de l'Ouest auront du mal à éviter une nouvelle défaite dans la nuit de jeudi à vendredi...
« Je n'ai pas aimé notre énergie. Je n'ai pas aimé notre language corporel la plupart du temps lors des trois quart-temps. Nous devons nous battre contre ça. Même si les choses ne vont pas dans notre sens, ce n'est pas grave. Il faut te battre, il faut que tu montres de l'énergie. Tu dois redonner vie à ton équipe, amener de l'émotion. C'est une série difficile, et il y a beaucoup d'enjeu, donc il faut se battre chaque seconde », déclarait Steve Kerr (lire la suite)
 

STEPHEN CURRY, C'EST PAS ENCORE ÇA

Stephen Curry a sauvé son match avec un magnifique 4e quart-temps. Toutefois, il est encore loin de son meilleur niveau et de celui qui permettrait à son équipe de gagner ces Finales. LIRE LA SUITE

LES CAVS ONT EU TRÈS PEUR POUR IMAN SHUMPERT

L'arrière a été touché à l'épaule lors du Game 3. Il a même dû quitter ses coéquipiers, avant de serrer les dents pour terminer la rencontre. LIRE LA SUITE

STEVE KERR AGACÉ PAR LE MANQUE DE COMBATIVITÉ DES WARRIORS

Le coach de Golden State s'est dit énervé par le manque d'énergie et d'intensité de ses joueurs lors des trois premiers quart-temps de la rencontre. LIRE LA SUITE

LEBRON JAMES : « APPRENDRE DE LA FIN DE MATCH »

Les Cleveland Cavaliers se sont fait peur durant le quatrième quart-temps de ce Game 3 des finales NBA 2015. Ce qui ne plaît pas du tout à LeBron James. LIRE LA SUITE

L'énorme alley-oop qui a réveillé les Cavs

En difficulté dans le dernier quart-temps, les Cavs ont repris du poil de la bête grâce à cette superbe combinaison entre Matthew Dellavedova et LeBron James. LIRE LA SUITE.

Le petit coup de p*** de Dellavedova

Matthew Dellavedova a réussi un grand match cette nuit, mais il n'a pas lésiné sur les moyens. LIRE LA SUITE

David Blatt : "Dellavedova joue juste et n'a pas peur"

David Blatt a beaucoup aimé le caractère affiché par ses joueurs et particulièrement par Matthew Dellavedova. LIRE LA SUITE.

WTF : Quand Tristan Thompson empêche LeBron de marquer

Tristan Thompson défend même sur ses camarades... LIRE LA SUITE

Mais aussi :

TWITTER : Les joueurs NBA fans de Dellavedova FRAYEUR : Dellavedova conduit à l'hôpital après le match WOAH : Le and-one impossible et décisif de Delly FAN : Kobe Bryant aime la façon de jouer de LeBron TOP 5 : LeBron scotche Klay, Delly intouchable RECORD : 3 premiers matches historiques pour LeBron
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest