Mike Conley : « Nous sommes durs à battre quand on joue comme ça »

La large victoire des Memphis Grizzlies face aux Houston Rockets résonne comme un message envoyé par Mike Conley et ses coéquipiers au reste de la ligue.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike Conley : « Nous sommes durs à battre quand on joue comme ça »
Chaque année, on se demande si les Memphis Grizzlies n’ont pas déjà laissé passer leur chance de jouer une finale NBA. Chaque année, on se demande si l’équipe vieillissante a encore les ressources pour se hisser parmi les meilleures formations de la ligue. Et chaque année, on se plante. Tiens, cela ne vous rappelle pas une autre franchise d’un petit marché de la Conférence Ouest ? Si les Grizzlies n’ont pas la culture de la gagne et ni le palmarès – les deux vont habituellement ensembles – des San Antonio Spurs, ils sont pourtant bien en tête de la Conférence Ouest (et donc de la ligue…) après trois semaines de compétition. Ils occupent seuls la place sur le trône depuis hier soir et leur démonstration face aux Houston Rockets. Portés par Mike Conley, le collectif des oursons n’a fait qu’une bouchée des Texans.
« Ils nous ont botté le cul », résume simplement Kevin McHale, le coach des Rockets.
On connait la défense de fer des Memphis Grizzlies. Encore hier soir, les joueur de Dave Joerger se sont appliqués leurs adversaires directs, à commencer par James Harden (6 pts à 1/8 aux tirs), provoquant les pertes de balles des Rockets (21 au total) et limitant Houston à 93 points. Mais les Grizzlies ont séduit des deux côtés du parquet. Agressifs en défense, ils ont enchaîné les contre-attaques dans un style que l’on leur connait peu, si ce n’est pas du tout. Ils ont parfaitement fait tourner la gonfle afin de mettre l’ensemble des shooteurs dans le rythme (53% de réussite et 41% à trois-points). Sept joueurs de Memphis ont inscrit plus de 10 points cette nuit. Tiens, cela ne vous rappelle pas une autre franchise d’un petit marché de la Conférence Ouest ?
« On attendait ce match référence. On a très bien joué en attaque et en défense. Nos remplaçants ont joué dur et ont accentué l’écart au score. Nous sommes durs à battre lorsque l’on joue comme ça », estime Mike Conley.
Le meneur de Memphis est dans le vrai. Les Grizzlies sont redoutables. On attendra encore un peu avant de les enterrer.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest