Ces 9 équipes qui ont battu les Bulls 96, la meilleure team de l’histoire

Ces 9 équipes qui ont battu les Bulls 96, la meilleure team de l’histoire

Seules 9 équipes ont réussi à vaincre les Chicago Bulls version 1995-1996, souvent considérés comme la meilleure team de l'histoire. Rendons leur hommage.

3- Indiana Pacers

Le 26 décembre 1995 @ Indianapolis, 26e match de la saison : 23-3

Score : 103-97

ET

Le 20 avril 1996 @ Chicago, 81e match de la saison (71-10).

Score : 100-99

Une seule équipe a réussi à battre les Chicago Bulls 96 deux fois en saison régulière : les Indiana Pacers. L'exploit n'est pas mince et montre bien que cette équipe alors coachée par Larry Brown a déjà quelques belles choses en magasin. Les cadres de ce groupe feront d'ailleurs partie de l'aventure jusqu'à la finale de Conférence Est en 7 matches deux ans plus tard, contre ces mêmes Bulls... Reggie Miller, Mark Jackson, Dale Davis ou Rik Smits montrent alors à Chicago et son idole un sacré caractère...

Lors du premier match entre les deux équipes, à Indianapolis, les Bulls restaient sur 13 victoires de suite. Il a fallu une démonstration du "Dunking Dutchman" à l'intérieur (26 points) et un récital à la mène de Mark Jackson (13 points, 10 passes et 5 rebonds) pour faire chuter Chicago pour la troisième fois de la saison.

L'autre succès des Pacers contre les futurs champions n'interviendra que lors de l'avant-dernier match de la saison régulière, sur le parquet des Bulls. Le bilan record des Lakers est déjà battu, mais les joueurs de Phil Jackson ne jouent pourtant pas la fleur au fusil. Avec leur meilleur cinq possible, les Bulls s'inclinent d'un point alors que Reggie Miller est absent, après avoir manqué de peu un comeback impressionnant.

En playoffs, les Pacers tomberont dès le 1er tour, au terme d'un match d'appui contre les Atlanta Hawks.

Le roster des Pacers cette année-là

Mark Jackson, Derrick McKey, Reggie Miller, Dale Davis, Rik Smits.

Les remplaçants : Antonio Davis, Travis Best, Ricky Pierce, Eddie Johnson, Haywoode Workman, Duane Ferrell, Fred Hoiberg, Adrian Caldwell, Dwayne Schintzius.

4- Denver Nuggets

Le 4 février 1996 @ Denver, 45e match de la saison (41-4).

Score : 105-99.

Bernie Bickerstaff, le père de l'actuel coach des Cleveland Cavaliers, n'avait pas à sa disposition beaucoup de joueurs très expérimentés cette saison-là. C'est sans doute ce qui a empêché les Denver Nuggets de faire mieux que 10e de la Conférence Ouest. Sur la qualité, en revanche, il y avait de quoi réussir de très beaux coups, comme ce succès face aux Bulls, dans l'altitude du Colorado : Dikembe Mutombo, LaPhonso Ellis, Mahmoud Abdul-Rauf, Dale Ellis, Antonio McDyess, Jalen Rose, etc...

Après 18 (!) victoires consécutives et malgré un match à 39 points de Michael Jordan et un double-double de Bill Wennington (18 points, 11 rebonds), les Bulls sont surpris par l'engagement et l'efficacité des Nuggets. Abdul-Rauf fait un récital (32 points, 9 passes), bien aidé par "Mount Mutombo" (10 points, 17 rebonds et 5 contres). Menés de 23 points à la pause, les Bulls égalisent à la fin du 3e quart-temps, mais n'ont pas assez de jus pour éviter leur 4e défaite de la saison.

Le roster des Nuggets cette année-là

Mahmoud Abdul-Rauf, Bryant Stith, Dale Ellis, Antonio McDyess, Dikembe Mutombo.

Les remplaçants : Jalen Rose, LaPhonso Ellis, Tom Hammonds, Reggie Williams, Don MacLean, Doug Overton, Greg Grant, Randy Woods, Matt Fish, Reggie Slater, Elmore Spencer, Ratsko Cvetcovic.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest