Pourquoi les Pelicans ont raté leur recrutement

Bien que non qualifiés pour les playoffs, les New Orleans Pelicans se retrouvent sans tour de draft après avoir abandonné leur pick aux Philadelphie Sixers.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi les Pelicans ont raté leur recrutement
Les New Orleans Pelicans pensaient avoir fait un coup de maître en mettant la main sur Jrue Holiday, All-Star la saison précédente, le meneur des Philadelphie Sixers. Dans l’échange, la franchise s’est séparé de Nerlens Noel, le sixième choix de la draft 2013 (il a longtemps été annoncé comme le premier choix de cette cuvée) et de son choix – protégé seulement top 3 – au premier tour de la draft 2014 ! Un échange pas forcément judicieux alors que la cuvée 2014 faisait déjà fantasmer les scouts NBA. Comme si cela ne suffisait pas, les Pelicans ont sacrifié deux joueurs de devoir efficaces et peu coûteux, Robin Lopez et Greivis Vasquez, pour recruter Tyreke Evans sur 44 millions sur 4 ans, alors même que la franchise dispose d’Eric Gordon, signé pour 56 millions sur 4 ans, au même poste. Les New Orleans Pelicans n’ont peut-être pas fait le recrutement le plus judicieux. Et ils veulent désormais rattraper leurs erreurs. Selon les rumeurs NBA rapportées par CBS Sports et Yahoo ! Sports, la franchise cherche activement à monter un échange pour récupérer un premier tour de draft ! Le but serait alors de sélectionner un ailier (le poste qu’est censé occuper Tyreke Evans étant donné qu’Eric Gordon joue arrière) ou un pivot ! Les Pelicans sont donc à la recherche d’un jeune pivot un an seulement après avoir transféré Nerlens Noel et Robin Lopez ! Incompréhensible. Plusieurs équipes sont susceptibles de transférer leur choix au premier tour comme les Los Angeles Lakers (7e choix), les Sacramento Kings (8e choix), les Denver Nuggets (11e) ou encore les Phoenix Suns (14e). Les New Orleans Pelicans chercheraient également à inclure les gros contrats d’Eric Gordon ou Tyreke Evans dans l’échange… bref, cette rumeur nous inspire un « et si » (oui, avec des « si » on pourrait mettre Paris en bouteille mais même c’est toujours amusant). - New Orleans aurait conservé Vasquez à la mène et Lopez en pivot. La paire Lopez-Davis aurait tenu la route en attendant que Noel revienne de blessure. - Lopez aurait toujours pu être transféré plus tard si jamais Noel explosait dès son retour. A l’inverse, l’actuel pivot des Blazers est un intérieur prometteur et il aurait pu être conservé si jamais Noel ne répondait pas aux espoirs placés en lui. - Anthony Davis aurait pu jouer à son vrai poste et il serait encore plus fort qu’à l’heure actuelle (déjà plus de 20 points et 10 rebonds de moyenne). - les Pelicans n’auraient pas atteint les playoffs avec un tel cinq et ils auraient donc pu drafter un joueur prometteur au premier tour - Surtout, les Pelicans auraient conservé de l’espace sous le Cap pour former une équipe attractive. New Orleans n’est pas un gros marché mais Anthony Davis est une superstar en puissance. Les meilleurs joueurs voudront jouer avec lui dans quelques années, on vous en fait la promesse.
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest