Nikola Jokic, Whiteside : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

Nikola Jokic, Whiteside : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

De Nikola Jokic à Hassan Whiteside, un point sur les cinq performances et contre-performances marquantes de la nuit en NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Nikola Jokic (Denver Nuggets)

Il est sans doute trop gentil et trop poli pour le dire mais Nikola Jokic doit tellement se sentir seul à Denver par moment. Le Serbe est en train de faire une saison absolument stratosphérique. Encore plus folle que celle de l’an dernier, quand il a été élu MVP. Même si ça s’explique aussi par le fait que les Nuggets ont besoin qu’il assume encore plus la création du jeu et le scoring en attaque.

Il vient par exemple d’enchaîner un troisième triple-double de suite en compilant ses 22 points, 13 rebonds et 10 passes contre les Spurs. Mais les Nuggets ont perdu 2 des 3 matches en question. Ils ont gagné celui où il a marqué 39 pions. Et c’est à se demander si ce n’est pas ce qu’il doit faire pour les mener à la victoire. Des efforts herculéens qui pourraient le fatiguer au fur et à mesure.

Hassan Whiteside (Utah Jazz)

C’était un peu le choc des pivots en Pennsylvanie. Rudy Gobert contre Joel Embiid. Hassan Whiteside contre Andre Drummond. Deux All-Stars puis deux punchlines mis face à face. Et, à chaque fois, c’est le joueur du Jazz qui a pris le dessus. Gobert était plus percutant qu’Embiid. Et Whiteside a éteint toute la raquette adverse en rentrant sur le terrain.

Le back-up du Français a compilé 14 points, 10 rebonds et 2 blocks en à peine 15 minutes ! Une moisson. Ses stats sonnent parfois creuses, parce qu’il aime empiler les chiffres. Mais dans son rôle de remplaçant, son énergie et sa domination physique font beaucoup de bien à l’équipe de Salt Lake City. Ses performances restent irrégulières mais elles dépendent aussi de son temps de jeu. Surtout, c’est moins « grave » maintenant qu’il sort du banc.

Russell Westbrook (Los Angeles Lakers)

C’est un peu facile de taper sur Russell Westbrook après chaque défaite des Lakers. Surtout qu’il commence à trouver ses marques à Los Angeles. En revanche, il a manqué d’impact hier soir. D’adresse aussi. Seulement 9 tirs tentés pour le meneur, relayé derrière LeBron James et Anthony Davis. Et donc seulement 9 points. Aucun dans le quatrième quart-temps, moment où les Grizzlies ont accentué leur avance en étouffant leurs adversaires.

Westbrook a perdu presque autant de ballons (6) qu’il n’a fait de passes décisives (7). Un match à vite oublier pour le meneur et pour les Lakers, battus de 13 points contre une équipe pourtant privée de sa seule star.

Derrick White (San Antonio Spurs)

Les Spurs ne gagnent pas beaucoup de matches mais ils se portent quand même nettement mieux quand Derrick White est plus tranchant. Le vétéran se montre enfin régulier depuis quelques semaines. Avec 7 matches de suite à 12 points ou plus et… 5 victoires pour San Antonio. Aussi simple que ça.

Il a planté 23 pions contre les Nuggets hier soir. Une performance dans la lignée des 7 rencontres en question. Il tourne à 15 points, 45% aux tirs, 32% à trois-points, 5 rebonds et 5 passes sur la période. White peut évidemment se montrer encore plus adroit. Mais ça fait la différence quand il est agressif balle en main. Une donnée importante pour la suite de la saison des Spurs.

Desmond Bane (Memphis Grizzlies)

Voilà un joueur qui progresse et qui a vraiment haussé son niveau de jeu depuis la blessure de Ja Morant. Encore 23 points pour le jeune scoreur des Grizzlies hier soir. Avec ses 16 points de moyenne, il en marque 7 de plus que lors de sa saison rookie. Une vraie bonne pioche pour Memphis.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest