Grosse faute, embrouille et polémique : Nikola Jokic, une expulsion trop sévère ?

Grosse faute, embrouille et polémique : Nikola Jokic, une expulsion trop sévère ?

Nikola Jokic a été éjecté pour un geste de frustration envers Cameron Payne. Une décision peut-être un peu dure de la part des arbitres.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Les Denver Nuggets et Nikola Jokic sont sortis par la petite porte. Balayés en quatre manches sèches par les Phoenix Suns, une première pour un MVP depuis Magic Johnson en 1989. Le pivot serbe n’a même pas fini le match dimanche soir. En effet, il est sorti alors qu’il restait environ 4 minutes à jouer dans le troisième quart temps. Les arbitres l’ont sanctionné d’une faute flagrante de niveau deux, synonyme d’expulsion, après un geste agressif – mais surtout frustré – envers Cameron Payne.

« Je voulais changer le rythme du match en nous donnant un coup de boost. J’ai essayé de faire une grosse faute. Est-ce que je l’ai touché ? Je ne sais pas. Je suis désolé si c’est le cas, je ne cherchais pas à lui faire mal ou à lui frapper la tête », se justifiait l’intéressé.

Payne s’est écroulé au sol en se tenant le visage avec ses mains après l’action. Du coup, les joueurs des Suns ont accouru pour confronter Nikola Jokic. Devin Booker le premier. Les deux superstars se sont retrouvées en tête-à-tête avant d’être séparée par leurs coéquipiers et les arbitres. Chacun ont hérité d’une faute technique. Et c’est en revoyant les images que les officiels ont donc pris la décision de renvoyer le joueur des Nuggets au vestiaire alors que les Suns menaient déjà 83 à 76.

« Je n’ai pas le sentiment que ça méritait une faute flagrante de niveau deux parce qu’il visait la balle », remarquait Mike Malone, le coach de Denver. « Il y a très peu de contact avec le nez de Payne. Donc j’étais choqué. Je suis toujours un peu choqué qu’ils aient éjecté le MVP sur une action comme ça. »

Cette expulsion fait encore polémique après le match. Même les Suns partagent l’avis des Nuggets sur le sujet. Le coach Monty Williams trouve la décision trop sévère. Booker, qui s’est précipité pour défendre son coéquipier, est lui persuadé que Jokic ne voulait pas blesser son adversaire.

« Je connais le Joker, ce n’est pas un joueur vicieux. Je ne pense pas qu’il voulait lui faire du mal. C’était un excès de frustration. Je l’ai vu s’excuser auprès de Cameron. »

Devant leur écran de télévision, Trae Young et Ja Morant ne comprenaient pas non plus pourquoi Nikola Jokic a été expulsé.

La saison du bonhomme et des Nuggets se termine sur une fausse note mais ça ne doit pas faire oublier à quel point l’intérieur All-Star a été magistral depuis décembre. Il aura d’autres occasion de se racheter dans les années à venir.

CQFR : Phoenix balaye Denver, Brooklyn perd Kyrie et le game 4

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest