Patrick Beverley : « Si c’était moi qui avais fait cette faute… »

Défenseur très rugueux, Patrick Beverley pense qu'il aurait été plus sanctionné s'il avait été l'auteur de la faute de Matthew Dellavedova sur Andre Iguodala.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Patrick Beverley : « Si c’était moi qui avais fait cette faute… »
Encore une fois cette nuit, Matthew Dellavedova a été fidèle à sa réputation de dirty player. Lors d'une action anodine, l'Australien a asséné un coup de poing dans les parties d'Andre Iguodala. Une faute seulement qualifiée de "commune" par les arbitres, alors qu'elle semblait bel et bien mériter une flagrante de type 1. Beaucoup de personnes se sont interrogées sur ce coup de sifflet dont le meneur des Rockets Patrick Beverley. Dur au mal et réputé pour mettre des coups bas, Berverley a insinué sur Twitter qu'il ne s'en serait pas aussi bien tiré si il avait l'auteur d'une telle faute. [html] [/html] Ce n'est pas ce genre d'action qui va remonter la réputation du meneur remplaçant des Cavs, même si la victime Iguodala a expliqué qu'il ne lui en voulait pas.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest