Rajon Rondo n’a pas cherché à recruter Kevin Love

Rajon Rondo a rencontré Kevin Love lors du récent passage de la star des Wolves à Boston. Mais le meneur n'a pas vendu du rêve à son nouvel ami.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rajon Rondo n’a pas cherché à recruter Kevin Love
Les moindres faits et gestes de Kevin Love sont désormais scrutés et analysés. Difficile de considérer son séjour à Boston comme des simples vacances quand l’intérieur All-Star est en instance de départ et que les Celtics – la franchise de ‘Beantown’ – sont susceptibles de monter un transfert pour le récupérer. La star des Minnesota Timberwolves a tout de même eu l’occasion de croiser Rajon Rondo, le meneur vedette des C’s, lors de son passage dans la ville.
« On a dû parler pendant 39 secondes. Ce n’était pas très long. Lorsque j’ai vu Kevin, je suis allé lui parler. Je lui ai souhaité bonne chance. »
ESPN raconte que ce sont des fans des Boston Celtics qui ont alerté Rajon Rondo de la présence de Kevin Love dans un bar à proximité du stade de baseball de la ville. Il l’aurait donc salué sans chercher à le recruter. Pas le caractère du bonhomme. Toujours est-il qu’une association entre Rondo et Love pourrait donner aux Celtics une base solide pour retrouver les sommets de la ligue.
« On serait bien plus fort avec un joueur comme Kevin. Il prend des rebonds et c’est un poste 4 capable de shooter de loin. Mais ce ne sont que des spéculations. On pourrait parler de Kevin et de Carmelo (Anthony) toute la journée mais il ne s’est rien passé. Les choses bougeront peut-être lors de la draft. »
On imagine que Danny Ainge a bien l’intention de proposer un package aux Timberwolves le soir de la draft, histoire de réunir Rajon Rondo et Kevin Love pour de bon.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest