(Réactions) Les Lakers trop physiques et trop durs pour Boston

On attendait beaucoup de ce Game 1 et de nombreuses questions attendaient des réponses. On se demandait notamment si les Lakers auraient la rage pour combattre ces rugueux Celtics. On se demandait aussi si les grands de L.A. allaient pouvoir rivaliser avec la dureté de la rotation intérieure de Boston. Après 48 minutes de jeu, […]

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
On attendait beaucoup de ce Game 1 et de nombreuses questions attendaient des réponses. On se demandait notamment si les Lakers auraient la rage pour combattre ces rugueux Celtics. On se demandait aussi si les grands de L.A. allaient pouvoir rivaliser avec la dureté de la rotation intérieure de Boston. Après 48 minutes de jeu, on a un début de réponse et c'est plutôt rassurant pour les champions en titre. 34-17 c'est la différence au rebond qu'il y avait à la fin du 3e quart temps entre les Lakers et Boston (42-31 au final). Ce chiffre résume assez bien l'issue de la rencontre. Les Lakers ont été ultra dominant à l'intérieur et ont montré qu'ils avaient la rage nécessaire pour terrasser les C's. A ce petit jeu, Pau Gasol a tout simplement été magistral. Il termine le match avec 23 points à 8/14, 14 rebonds dont 8 offensifs (!!!), 3 passes et 3 contres. L'espagnol a joué plus de 46 minutes et n'a pas donné de répit à un Garnett qui semblait totalement sur les rotules à la fin de la partie (16 pts à 7/16 et 4 rbds).
"Ils ont été l'équipe la plus physique et de loin," reconnaissait Doc Rivers. "Ils ont été plus agressifs. Ils nous ont attaqué pendant toute la soirée."
"Je savais que ça allait être physique. C'est une donnée," expliquait Gasol après le match. "Après deux finales consécutives, on comprend mieux le jeu. On comprend mieux qui est notre rival et comment ils jouent. On doit se battre et on doit relever le défit physique, c'est essentiel pour l'emporter."
Effectivement, c'est bien grâce à leur défense et à leur jeu très physique que l'équipe souvent considérée comme simplement bling bling de L.A. a réussi à s'imposer dans ce match 1. Et dans ce compartiment du jeu, l'apport de Ron Artest a été tout à fait bénéfique. Le bulldog a défendu dur sur Pierce et lui a empêché de réellement peser offensivement sur le game. PP termine avec 24 points, 9 rebonds et 4 passes mais aura finalement inscrit la moitié de ses points sur lancer francs (12/13). De l'autre côté, Ron Ron aura également apporté puisqu'il réussit un excellent 3/5 longue distance pour 15 points.
"Je pense qu'il a fait un super job pour nous en donnant le ton défensivement avec son intensité et son énergie," expliquait Bryant à propos d'Artest. "Je viens de lui faire savoir que ça avait été très appréciée."
Enfin, Kobe Bryant a confirmé sa bonne forme du moment en terminant une fois encore avec 30 unités au compteur auxquelles on ajoute 7 rebonds, 6 passes, 1 steal et 1 contre. Bryant et Gasol se sont parfaitement répartis les responsabilités en attaque et c'est notamment une des clés de la victoire. Survivre à un grand Kobe ou à un bon Gasol, c'est possible mais survivre aux deux, c'est souvent mission impossible.
"Pau a fait un grand match ce soir," déclarait Phil Jackson. "Je pense qu'ils ont fait un bon boulot en défense sur lui, mais ses mouvements dans le jeu offensif et son activité ont été vraiment importants."

LIRE AUSSI :

- Le LIVE du match avec toutes les actions clés - Le top 5 des meilleures actions du Game 1
Afficher les commentaires (34)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest