(Réactions) Un record pour Allen et un triple-double pour Rondo

Après un Game 1 compliqué où les Lakers avaient semblé largement au dessus, il fallait un grand match de Boston pour que la série soit relancée. Ray Allen et Rajon Rondo se sont chargés de ça. Les deux arrières des C's ont réalisé deux perf' exceptionnelles pour arracher un Game 2 de feu et reprendre […]

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Après un Game 1 compliqué où les Lakers avaient semblé largement au dessus, il fallait un grand match de Boston pour que la série soit relancée. Ray Allen et Rajon Rondo se sont chargés de ça. Les deux arrières des C's ont réalisé deux perf' exceptionnelles pour arracher un Game 2 de feu et reprendre l'avantage du terrain.
"Il n'y a pas de meilleur endroit et de meilleur moment pour gagner un match," déclarait Ray Ray. "Je ne sais pas ce qu'est le record mais des gens m'ont dit que je l'avais battu. Mais c'est génial ne l'avoir, génial d'être en mesure de regarder en arrière et de dire je l'ai fait. C'était sans doute notre jour."
En effet, c'était bien le jour de Ray Allen. Le gunner de Boston réussit tout simplement à battre le record de paniers à trois-points sur une finale avec 8 shoots convertis. En première mi-temps, Jesus était tout simplement intouchable et réussit un incroyable 7/7 derrière la ligne. Les Lakers réussiront ensuite à s'adapter en 2e mi-temps mais Allen termine tout de même le match avec 32 points à 8/11 à trois-points.
"Je ne pense pas que ce soit facile de prendre ces trois-points," expliquait Allen. "Vous voyez l'action et tout le monde se dit certainement 'Comment ce gars peut-il être totalement démarqué ?' Mais il y a du boulot derrière ça. De gros écrans, des changements de directions. Je pense qu'ils ont tout fait pour m'empêcher de prendre des shoots à trois-points mais on a bossé sans relâche pour y arriver."
Grâce à cette performance historique, les Celtics rentrent au vestiaire avec 6 points d'avance (54-48). Au retour, LA revient fort notamment sous l'impulsion de ses deux tours (46 points pour le duo Gasol - Bynum) mais, un autre Celtic va prendre les choses en main. Rajon Rondo se démultiplie et rentre alors en transe. Présent aux quatre coins du terrain, le meneur des Verts défend, arrache des rebonds, intercepte, score et permet à Boston de trouver un second souffle en fin de match alors que les locaux étaient sur le point de renverser la partie. Rajon termine le match avec 19 points, 12 rebonds, 10 passes, 2 steals et 1 contre et lâche un nouveau triple-double dans ces playoffs 2010... et au meilleur moment.
"Il a vraiment fait beaucoup pour nous ce soir. Il a contré des tirs, volé des ballons," expliquait Doc Rivers. "C'est notre quaterback, et il a vraiment fait beaucoup de choses pour l'équipe. Il a été vraiment spécial ce soir."
"Ce qu'il y a de meilleur dans un triple-double c'est de gagner le match," déclarait Rondo comme pour minimiser sa perf. "C'est à peu près tout. Ca ne sert à rien de faire un triple-double et de perdre le match."
Du côté des Lakers on était forcément déçu par ce revers mais pas abattu. Kobe Bryant (21 points à 8/20, 5 rbds, 6 pds, 4 steals mais aussi 5 TO) aura eu une soirée bien difficile mais ne voulait pas céder à la panique.
"C'est une série," expliquait Bryant en baillant. "Il faut essayer de rester concentré. Il ne faut pas s'emballer et déprimer après une victoire ou une défaite. Il faut simplement penser au match suivant et faire gaffe à ses affaires."
Il faut dire que Boston ne réussira pas toujours un exceptionnel 11/16 à trois-points et Ron Artest ne fera pas toujours un ignoble 1/10 au shoot. Mais, dans le même temps, on peut aussi penser que Pierce ne restera pas sur son sale 2/11 et que Garnett va enfin réussir à se reprendre (6 points à 2/5). Bref, aujourd'hui, grâce à leur duo magique les Celtics ont créé la surprise et ont arraché le Game 2 (103-94) sur le parquet des Lakers. Ils ont maintenant repris l'avantage du terrain et se retrouvent en parfaite position pour enchaîner 3 matches à domicile. La série risque définitivement d'être chaude. [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=AirwEZh6kDQ[/youtube]
Afficher les commentaires (55)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest