Rudy Gobert et le Jazz, un manque d’adaptation éliminatoire…

L'intérieur du Utah Jazz Rudy Gobert a été ciblé par les Los Angeles Clippers avec du "small-ball". Et il n'y a eu aucune adaptation.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rudy Gobert et le Jazz, un manque d’adaptation éliminatoire…

Le Utah Jazz a subi la loi des Los Angeles Clippers (2-4) lors des demi-finales de la Conférence Ouest. Impressionnant sur les deux premiers matches, l'intérieur du Jazz Rudy Gobert a paradoxalement été ciblé par les ajustements des Californiens.

Pour limiter l'impact du meilleur défenseur de l'année, le coach Tyronn Lue a opté pour du "small-ball". Nicolas Batum a notamment évolué au poste 5. Mais ce n'est pas tout, les Clippers se sont adaptés en cherchant à sortir Gobert de la raquette.

Obligé de défendre sur le périmètre, le Français n'a plus eu la même efficacité. Au contraire, il a même éprouvé des difficultés. Notamment sur ce Game 6, où les joueurs de Los Angeles ont affiché un bilan de 12/16 aux tirs face à lui.

"J'ai essayé de faire ce que je suis censé faire, c'est-à-dire aider si quelqu'un se retrouve pris sur le périmètre. Quand nous devons faire une rotation complète, nous le faisons, mais parfois le spacing ne le permet pas, je dois donc prendre une décision : rester avec mon gars et concéder un lay-up ou aider et concéder un éventuel 3 points", a analysé le Tricolore pour le Salt Lake Tribune.

Un constat plutôt lucide de la part de Rudy Gobert. Mais le Jazz pouvait faire mieux. Et il n'est pas question de dire que le pivot incarne l'unique responsable. La défense, dans son ensemble, du Jazz n'a pas trouvé la solution. L'entraîneur Quinn Snyder non plus. Il aurait pu chercher d'autres réponses à la stratégie des Clippers. Quitte même à sortir sur quelques séquences le DPoY.

En tout cas, il s'agit d'une leçon à retenir pour le Jazz. Meilleure équipe de la saison régulière, la franchise a connu un échec décevant en Playoffs.

"Ils ont été une équipe plus dure sur l'ensemble de la série, une équipe plus soudée. Ils sont restés ensemble. Pour nous, il s'agit quasiment du résumé de la saison. L'année a été bonne, mais pour passer un cap en Playoffs, il va falloir faire mieux.

Bien évidemment, cette élimination fait mal. Nous avons eu une bonne année, nous avions l'impression d'avoir les armes pour tenter de remporter un titre. Ca fait mal. Mais on doit apprendre de cette expérience. J'espère que nous allons apprendre", a terminé Rudy Gobert.

Pour Utah, la période d'apprentissage commence à être longue...

Donovan Mitchell, un échec qui va le hanter très longtemps…

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest