Sam Cassell croyait que Hakeem Olajuwon était « nul à chier »

Hakeem Olajuwon a laissé croire pendant toute une pré-saison à Sam Cassell qu'il était une escroquerie. Puis il a dissipé les doutes avec génie.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Sam Cassell croyait que Hakeem Olajuwon était « nul à chier »

Hakeem Olajuwon est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA. Pourtant, l'un de ses jeunes coéquipiers à l'époque, s'est demandé si "The Dream" n'était pas une imposture après quelques jours passés à ses côtés. Invité de Baron Davis cette semaine, Sam Cassell lui a raconté la terrible première impression que lui a fait l'ancien pivot des Houston Rockets.

Cassell était alors un rookie en 1993, lorsqu'il a pour la première fois partagé le terrain avec l'icône. A l'époque, les stars ne séchaient pas les matches de pré-saison, mais ce qu'elles donnaient en termes d'engagement revenaient à peu près au même... Ce qui a poussé Sam Cassell à considérer Hakeem Olajuwon comme une fraude.

"Lors de mon année rookie, on a perdu nos 7 matches de pré-saison. On a perdu de 40 points contre le Seattle de Gary Payton et je me souviens avoir appelé un pote juste après pour lui dire : 'Mec, Hakeem est nul a chier'. Il avait shooté à 3/12 avec 3 rebonds en 15 minutes. Je ne savais pas à l'époque que les vétérans ne prenaient pas la pré-saison au sérieux. Ils l'utilisaient juste pour retrouver la forme. Et ça durait un mois à l'époque".

Hakeem Olajuwon était phénoménal, même en plein Ramadan

Cassell a rapidement compris que la réputation de celui qui allait être deux fois de suite MVP des Finales pendant la retraite de Michael Jordan n'était en fait pas usurpée.

"Pour le premier match de la saison, on affrontait les Golden State Warriors. Hakeem a mis la misère. J'étais sur le banc, en train de me demander d'où venait tout ce qu'il était en train de faire. Pourquoi n'avait-il pas fait ça en pré-saison ? Il était vraiment en train de leur mettre la misère.

Il a quitté le terrain à un moment et je lui ai dit : 'Bien joué, Dream'. Il m'a répondu : 'Fiston, la pré-saison ça ne compte pas. C'est maintenant qu'on fait sauter le popcorn. Les boxscores de pré-saison, ils ne les envoient pas au QG à New York. Ceux de ce soir, oui'.

Il a fait un show incroyable, avec quelque chose comme 37 points et 15 rebonds en trois quart-temps..."

Sam Cassell peut remercier le ciel d'avoir mis Hakeem Olajuwon sur sa route, puisqu'ils ont été champions ensemble avec Houston sur les deux premières saisons de sa carrière. Pas si "nul à chier" que ça le gars !

Le jour où Hakeem Olajuwon aurait dû gifler Kevin Johnson

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest