Tony Parker : « Pas encore à 100% »

Pas encore tout à fait remis de sa blessure à la cuisse, Tony Parker s'est déclaré satisfait par sa prestation et la victoire des Spurs dans le Game 1. Une rencontre à l'issue de laquelle il est devenu la 10ème passeur All Time de l'histoire des playoffs NBA.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Tony Parker : « Pas encore à 100% »
En enlevant la première manche, les Spurs ont réussi leur entrée en matière en finale de Conférence. Et si les deux locomotives du Thunder, Russell Westbrook et Kevin Durant (53 points à eux deux), ont brillé, c'est finalement le collectif texan qui a pris le dessus dans un Game 1 totalement à l'avantage de Tony Parker et sa bande. Sur son site internet, le meneur des Bleus a d'ailleurs tenu à saluer les efforts de ses coéquipiers qui ont tous répondu présent (58% d'adresse générale) pour prendre d'entrée les commandes de la série.
« On a bien commencé, c’est une bonne victoire d’équipe, tout le monde a bien joué, on a bien défendu. On est bien entré dans le match, on a joué avec beaucoup d’énergie. Maintenant il faut faire la même chose dans le match 2. On a fait une bonne première mi-temps. Après on a eu du mal à démarrer dans le 3e quart temps mais on a corrigé quelques petits trucs, on a fait quelques ajustements en défense sur Westbrook et Durant. Dans le 4e quart-temps on a réussi à bien défendre sur eux et en attaque on a bien bougé la balle et on a été en réussite.»
Les Spurs n'ont en effet laissé aucune chance à une équipe d'OKC, orpheline de Serge Ibaka, en multipliant les pénétrations dans la peinture. L'absence du leader offensif du Thunder sera d'ailleurs l'une des clés d'une série qui pourrait rapidement s'achever si Scott Brooks ne trouve pas le moyen de compenser l'absence de l'intérieur espagnol.
« On verra si Serge Ibaka sera absent toute la série mais c’est sûr que ça change un peu la donne », ajoute TP. « Mais ils ont quand même une très grosse équipe et il ne faut pas qu’on s’enflamme et qu’on continue à être concentré, parce que dans le match 2 ils vont revenir avec beaucoup d’énergie et ce sera très important.»
Touché au muscle ischio-jambier et incertain avant le Game 1, Tony Parker a quant à lui répondu présent avec 14 points et 12 passes, grillant au passage la politesse à Isiah Thomas en intégrant le Top 10 des meilleurs passeurs All-Time en playoffs. Rassuré sur sa condition physique, TP était donc ravi d'avoir largement contribué aux succès des siens.

« Je ne suis pas encore à 100% mais je me suis bien senti. En attaque, ils m’ont fait des prises à deux sur les pick and roll. Mais c’était un bon match. J’ai été gestionnaire parce que c’est comme ça qu’ils défendaient. »

Des prises à deux et des pick and roll qui ont notamment profité à Tim Duncan. Du haut de ses 38 ans, le "Big Fundamental" a été une nouvelle fois immense, terminant la partie avec 27 points, 7 rebonds et 3 passes à 11/19.
« Tim Duncan (27 points en 29 minutes) a eu la récompense des prises à deux sur moi. Dès le début du match, ils ont fait des prises à deux sur moi et Duncan était tout seul, il a mis deux ou trois lay-up, ça lui a donné de la confiance. Après il était très agressif. Ils ont mis Durant sur lui donc on a joué beaucoup à l’intérieur car Duncan avait un avantage. »
Reste à voir si OKC saura trouver les ressources pour contrer les Spurs dans le Game 2, demain soir, toujours à San Antonio.
Afficher les commentaires (7)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest