Victor Wembanyama, une victoire mais des premiers pas mitigés

Victor Wembanyama, une victoire mais des premiers pas mitigés

Pour ses grands débuts avec les San Antonio Spurs, Victor Wembanyama a eu du mal à briller malgré la victoire des siens en Summer League.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les débuts de Victor Wembanyama sous les couleurs des San Antonio Spurs ont représenté un véritable événement. Même pour un match de Summer League. Devant une salle à guichets fermés à Las Vegas (17 500 spectateurs), le Français a connu des premiers pas assez moyens. Mais son équipe l'a emporté face aux Charlotte Hornets (76-68).

En 27 minutes passées sur le parquet, le #1 pick de la Draft NBA 2023 a eu du mal à mettre la machine en route. 9 points, à 2/13 aux tirs (dont un vilain 1/6 à longue distance), 8 rebonds, 3 passes décisives pour 3 ballons perdus.

Parfois éprouvé sur le plan physique, il a subi un poster de la part de Kai Jones et s'est même signalé avec quelques airballs. Avec seulement trois entraînements avec ses partenaires, le Tricolore n'était clairement pas dans les meilleures dispositions pour briller.

"C'était un moment spécial. C'était vraiment spécial de porter ce maillot pour la première fois. C'est donc vraiment un honneur. Dans l'ensemble, je suis heureux que nous ayons gagné ce match. Il n'y a pas de meilleure façon de commencer pour sa première.

Honnêtement, je ne savais pas vraiment ce que je faisais sur le terrain ce soir. J'essaie d'apprendre pour le prochain match", a reconnu Victor Wembanyama face à la presse.

Bien évidemment, sur certaines séquences, son impact s'est tout de même fait ressentir. Défensivement, sa présence a posé des problèmes aux Hornets. Et l'ancien joueur des Mets 92 a tout de même distribué 5 contres, dont un sur Brandon Miller (16 points à 5/15 aux tirs).

Même dans sa lecture du jeu, il a été intéressant pour décaler ses coéquipiers. Maladroit mais impactant, le jeune talent de 19 ans avait une énorme pression sur ses épaules pour ses épaules. Encore plus après la petite polémique avec Britney Spears. De l'expérience à accumuler avant ses vrais débuts en NBA !

Wembanyama et le cirque Spears, Dieng brille

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest