Wade plante 40 points pour arracher la victoire

Dans les différentes previews, peu de spécialistes avaient misé sur un bon début de saison du Heat de Miami. Parce que leur recrutement de l'été était assez light et surtout parce que la motivation de Dwyane Wade semblait être pas mal émoussée. Si le recrutement s'avère finalement plus judicieux qu'il n'y parait, c'est surtout la […]

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dans les différentes previews, peu de spécialistes avaient misé sur un bon début de saison du Heat de Miami. Parce que leur recrutement de l'été était assez light et surtout parce que la motivation de Dwyane Wade semblait être pas mal émoussée. Si le recrutement s'avère finalement plus judicieux qu'il n'y parait, c'est surtout la motivation retrouvée et la volonté de guerrier de Wade qui tire le Heat vers le haut depuis maintenant 10 jours de compétition.

Ame de leader

[caption id="attachment_19714" align="alignright" width="250" caption="Butler au dunk après avoir tranché la défense du Heat."][/caption] Après la défaite de la veille face à Phoenix dans laquelle il ne s'était pas ménagé (38 minutes et 23 pts), Wade ne souhaitait pas pour autant rester trop longtemps sur le banc face aux Wizards. Et quand coach Spoelstra interroge son joueur d'un regard, la réponse se lit dans ses yeux, sa place n'est pas sur le banc aujourd'hui. Il faut dire que le match est accroché. Après un premier quart facilement remporté 31-17, les Wiz reprennent du terrain dans le 2e et passent même devant sur un jumpshot de Gilbert dans le milieu du 3e. Le 4e quart est au couteau. Arenas enchaîne les paniers de ouf (32 pts) et Wade et Q-Rich tiennent la baraque. Mais lorsqu'il est l'heure de boucler le match, Wade prend la balle et plante le shoot qui tue à 24 seconde du buzzer pour assurer une victoire finale 93-89.
"C'est le genre de match où vous devez vous comporter en leader et mener votre équipe à la victoire," expliquait Wade après la rencontre. "Ils attendaient ça de moi, j'ai pris le match en main et j'ai fait le job."
Wade termine la partie avec 40 points à 14/26 et 10/13 aux FT plus 4 rebonds, 5 passes, 1 steal et 2 contres. Cette victoire et cette perf de titan font du bien au Heat qui pointe désormais à la 2e place de la conférence Est avec un bilan de 4 victoires pour 1 défaite.

Un groupe en formation

[caption id="attachment_19715" align="alignright" width="250" caption="Superbe contre de Beasley sur Arenas dans le money time."][/caption] Outre le retour au top de son leader, l'autre bonne nouvelle pour Miami c'est la montée en puissance d'un groupe. Même s'il est évidement trop tôt pour dire si l'équipe a un avenir cette saison, le retour en forme des blessés (O'Neal notamment) et les apports des vétérans fraîchement débarqués (Richardson, Arroyo) est de bonne augure. Aux côté du numéro 3, Quentin Richardson semblait avoir retrouvé la fougue de ses 20 ans hier soir. Vif et incisif, l'ex Knicks aux grosses joues, plante 19 points avec un superbe 5/7 à trois-points. Mieux, il semble avoir retrouvé son jump et son instinct naturel à gober du rebond : 9 prises hier pour lui. Même si ce groupe semble aujourd'hui un peu court sur le papier, ce bon début de saison peut avoir un effet bénéfique sur le moral. De quoi doper les plus faibles, donner confiance aux jeunes Chalmers et Beasley et créer une osmose bénéfique pour tous.
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest