Pourquoi la carrière pro d’Allen Iverson a bien failli ne jamais commencer

Il ne s'en ait pas fallu de beaucoup pour que la carrière d'Allen Iverson ne se termine avant même d'avoir pu commencer. Retour sur le tournant le plus important de sa vie.

Jean-Sébastien BlondelPar Jean-Sébastien Blondel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Pourquoi la carrière pro d’Allen Iverson a bien failli ne jamais commencer
On est loin des rêves de gloire, finalement déchus, des deux héros de « Hoop Dreams », le grand classique de Steve James. Natif comme Allen Iverson de Hampton, Virginia, le réalisateur est revenu dans le docu « No Crossover : The Trial Of Allen Iverson » sur les événements qui ont bien failli détruire la carrière du jeune prodige local avant même qu’elle ne commence. http://www.dailymotion.com/video/x4sc2aq_allen-iverson-au-lycee_sport Un fait divers comme il y en a malheureusement trop souvent aux Etats-Unis depuis des décennies, sur fond d’insultes raciales et d’accusations à sens unique. Le genre d’histoire où on ne sait pas vraiment qui a lancé les hostilités mais dont l’issue est irrémédiablement la même : les jeunes noirs au look un peu trop thug passent pour des criminels en puissance tandis que les jeunes blancs sont présentés comme des victimes innocentes d’une haine incontrôlée. L’enquête ne permet vraiment pas de déterminer si, oui ou non, Iverson a bel et bien frappé une jeune fille avec une chaise, d’autant que la vidéo de l’événement ne montre guère plus qu’un chaos indéchiffrable. Ce qui n’empêche pas l’accusation de n’inculper que AI et trois de ses amis. Condamné à 15 ans de prison au terme d’une énième farce judiciaire, Iverson, qui n’a alors que 17 ans, passe quatre mois dans un centre correctionnel avant d’être gracié par le gouverneur Douglas Wilder (le premier Afro-Américain à occuper un tel poste) et de voir sa peine annulée par la cour d’appel pour insuffisance de preuves. Mais sa libération ne suffit pas à lui décoller l’étiquette de petit voyou que le scandale lui a placée sur le front et qui repousse plus d’un coach universitaire. Pas John Thompson, l’emblématique entraîneur de Georgetown, qui voit quelque chose de spécial dans cette boule d’énergie et de rage de vaincre. Allen est passé tout près du précipice dans lequel sont tombés, et tombent encore, trop de jeunes victimes d’un racisme institutionnalisé. C’est peut-être parce qu’il aurait très bien pu gâcher ses plus belles années dans une cellule qu’il a toujours joué chaque match comme si c’était son dernier.

No crossover : The Trial Of Allen Iverson

https://www.youtube.com/watch?v=c8mCCma9iws
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest