La NBA ouvre une enquête, Anthony Davis sanctionné ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Anthony Davis risque une amende pour avoir rendu publique, via son agent Rich Paul, sa demande de trade en cours de saison.

Les New Orleans Pelicans n'aiment pas la tournure qu'ont pris les choses cette semaine. Lundi, on apprenait qu'Anthony Davis avait informé ses dirigeants qu'il ne prolongerait pas cet été et demandait son trade. Les Pelicans ont ensuite publié un communiqué pour indiquer leur état d'esprit. Ils ne feront rien dans l'urgence et aimerait voir la NBA agir au sujet d'éventuelles approches illégales.

"Le week-end dernier, les représentants d'Anthony Davis nous ont informé qu'Anthony ne souhaitait pas signer une extension avec notre équipe et demandait un trade. Si nous sommes déçus de cette décision, la priorité de notre équipe reste de remporter un titre et de construire une équipe sur le long terme. Concernant le trade, nous procéderons à notre guise, de manière à ce que cela fasse sens et sans que ce soit dicté par des éléments extérieurs. Nous avons demandé à la ligue de renforcer les règles sur le 'tampering'".

Traduction : New Orleans renonce bien à Anthony Davis, mais ne fera pas forcément de trade avant l'été prochain. Rien ne pousse les Pelicans à viser la deadline du 7 février. Deuxio : les Lakers devraient faire profil bas...

La NBA n'a pas tardé à répondre et à prendre cette question très au sérieux.

"Une enquête a débuté ce jour concernant les nouvelles au sujet d'Anthony Davis", a indiqué Mark Bass, le porte-parole de la ligue.

Il faut savoir qu'une demande officielle de trade, qu'elle soit formulée par un agent ou un joueur, est parfaitement interdite. Rich Paul ayant contacté plusieurs médias pour leur indiquer ce souhait, il est fort possible que son client soit mis à l'amende pour avoir enfreint ces règles.

La partie ne fait que commencer...