Pourquoi Anthony Davis est le favori pour le MVP

Pourquoi Anthony Davis est le favori pour le MVP

Champion NBA, Anthony Davis peut maintenant enrichir son palmarès avec des récompenses individuelles à commencer par le MVP.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Anthony Davis vit comme dans un rêve. Il y a un an et demi, il finissait par être transféré aux Los Angeles Lakers comme il l’avait demandé. Avec son premier titre NBA à la clé dans la foulée. Ce sacre à peine digéré, l’intérieur All-Star vient de parapher un nouveau contrat pour quasiment 200 millions de dollars. La vie est belle, non ? Alors, quelle est la prochaine étape ? La réponse de Jared Dudley.

« Je m’attends à ce qu’Anthony Davis chasse le MVP. Il doit donner le ton. On connait LeBron James, on connait tous ses trophées individuels. AD n’en a pas beaucoup. Il a le talent et la détermination. Il est à la fois le futur et le présent. »

Multiple All-Star et MVP du All-Star Game. Le palmarès individuel du bonhomme reste pauvre en comparaison de ses capacités sur un terrain de basket. Il est peut-être le meilleur joueur du monde aujourd'hui. Mais Anthony Davis vient à peine d’arriver à son apogée et c’est sans doute à partir de maintenant qu’il va rafler les récompenses.

LeBron James lui a déjà passé les clés de l’équipe en interne. Il n’y a plus de doutes : le boss, c’est AD. Le King devrait d’ailleurs se reposer une bonne partie de la saison. En alliant les statistiques – comme d’habitude – et les succès, Davis se retrouverait en bonne position pour être nommé MVP s’il ne se blesse pas. Même en manquant quelques matches par-ci ou par-là.

Les journalistes ne le donneront probablement pas trois ans de suite à Giannis Antetokounmpo, même si les Milwaukee Bucks finissent encore en tête de la Conférence Est. C’est sans doute un peu injuste mais le Grec sera – peut-être même inconsciemment – jugé sur ses échecs en playoffs. Un troisième MVP d’affilée le ferait basculer dans une catégorie absolument historique… alors qu’il n’a pas encore de bague.

Sauf si les Bucks claquent un 68-4 avec un « Greek Freak » en triple-double, il ne devrait pas être élu. Luka Doncic et Jayson Tatum sont des concurrents sérieux, surtout le Slovène, mais Anthony Davis peut aligner les mêmes chiffres tout en décrochant un meilleur bilan avec les Lakers. Même constat pour Damian Lillard ou Stephen Curry. Kevin Durant revient de loin et sera certainement économisé pendant l’année.

Nikola Jokic est une sérieuse option si les Nuggets parviennent à se hisser en tête de la Conférence Ouest. Tout comme Kawhi Leonard. Ils sont peut-être là, les deux principaux concurrents du monosourcil. Mais le vrai favori pour le MVP, c’est donc sans doute AD.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest