Bol Bol et le tall ball des Nuggets font sensation dans la bulle

Bol Bol et le tall ball des Nuggets font sensation dans la bulle

Denver a marqué les esprits avec un cinq de très grande taille contre Washington. La star de la nuit pour Denver, Bol Bol, 2,18 m, utilisé au poste... 3.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les premières oppositions dans la bulle servent surtout à permettre aux joueurs de se dérouiller après de longs mois d'inactivité. Mais il y a aussi ces joueurs qui attendaient leur chance depuis le début de la saison et ont l'air complètement prêts à la saisir. Bol Bol fait partie de ceux-là. Le fils de Manute, drafté en 44e position en 2019 par crainte de pépins physiques après avoir été considéré comme un lottery pick, a fait parler de lui du côté de Disney World Resort mercredi.

Avant de se pencher sur la perf de l'ancien intérieur d'Oregon, il faut quand même relater ce qu'a tenté Mike Malone pour ce match contre les Washington Wizards. On vous avait parlé il y a quelques jours de l'intention du coach de Denver d'insérer Bol dans certains line-up, quitte à l'associer à un autre intérieur. Malone, candidat au titre de coach de l'année, a poussé le bouchon bien plus loin.

Si le small ball est en vogue en NBA, Malone est allé à contre-courant avec ce que l'on pourrait appeler un extra tall ball. Dans le cinq de départ, on avait ainsi Nikola Jokic, 2,13 m à la mène, Jerami Grant, 2,03 m au poste 2, Bol, 2,18 m, au poste 3 (!), Paul Millsap, 2,01 m, plus petit joueur de l'équipe, à son poste 4 habituel, et Mason Plumlee, 2,11 m, en pivot comme à son habitude là aussi.

Bol Bol, l'héritier qui voit haut et loin

La formule a plutôt fonctionné, puisque sur ce match à durée réduite, les Nuggets l'ont emporté 89-82 contre les Wizards, avec Bol Bol qui a volé la vedette à tout le monde. Le rookie avait l'air bien plus prêt et en jambes que tous les autres acteurs de la rencontre et a rappelé pour quelle raison il était considéré comme l'un des plus gros prospects du pays il n'y a pas si longtemps. La copie rendue par Bol Bol est édifiante : 16 points, 10 rebonds et 6 contres, avec quelque séquences qui ont marqué les esprits.

On ne sait pas si Mike Malone fera une vraie place pour Bol Bol dans la rotation, mais on a très envie de suivre le garçon, que ce soit dans la bulle ou la saison prochaine et peu importe le poste qui lui sera attribué.

"Avoir ces stats-là dans un match comme ça, c'est super. Il va continuer de progresser. Je l'ai vu faire beaucoup de bonnes choses et je suis fier de lui. Il nous reste deux matches d'entraînement et il aura l'occasion de se montrer", a commenté Mike Malone sur NBA.com.

Dans les "choses" en question, il y avait également cette capacité à shooter de loin que l'on a déjà pu apercevoir à la fac avec Oregon ou en G-League avant l'interruption de la saison. Si son physique tient, Bol a tout du joueur moderne.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest