Brett Brown, un coup de pression qui a mené à un record des Sixers

BasketSessionPar BasketSession Publié

Brett Brown était furieux à la mi-temps du Game 2 entre les Sixers et les Nets. Ses joueurs ont alors inscrit 51 points dans le troisième QT.

Les Philadelphia Sixers se dirigeaient vers un nouveau match compliqué contre les Brooklyn Nets. Ben Simmons avait repris des couleurs, avec 16 points inscrits en première période, mais n’empêche que l’équipe de Brett Brown ne menait tout de même que d’un point à la pause. Alors le coach a passé un savon à ses joueurs à la mi-temps.

« Il est venu dans le vestiaire et il a dit plusieurs gros mots. J’ai même été choqué pour être honnête », avouait Jimmy Butler, qui a pourtant longtemps fréquenté Tom Thibodeau, un autre adepte des gueulantes. « Mais j’ai aimé ça. C’est cette énergie que j’aime. Du coup, on a fait ce qu’on était censé faire. »

« Il est supposé faire ça. Il nous a donné de l’énergie », ajoutait Boban Marjanovic.

Les Sixers sont revenus révoltés après le discours de Brett Brown. Encore plus agressifs. Un peu à l’image d’un Joel Embiid auteur de huit points consécutifs. Un 8-0 qui a initié un 21-2 pour Philly. Au total, les joueurs de Pennsylvanie ont inscrit 51 points au cours du troisième quart temps. C’est un record NBA égalé en playoffs. Seuls les Los Angeles Lakers ont fait aussi bien… en 1962. Ça valait le coup de gueuler.